bunker de la ville de tourcoing

bonjour.

je recherche l’adresse du bunker allemand de transmission.

vu a la télé.(dans la ville de tourcoing ?)

l’adresse du musée ou le cite .

merci a vous tous.

j.jacques Delalain.(F6GGZ)

[IP:62.147.43.–]

Bonjour,

Cette affaire Cabasse, c’était il y a 20 ans. J’ai bien dit « L’affaire Cabasse », je n’ai pas dit « L’affaire Tournesol ». J’imagine qu’après toutes ces années d’enquête les coupables ont été démasqués …

Cordialement,
philippe.hiraga@free.fr [Philippe Hiraga]
11628_2382.gif
11628_2383.gif

[IP:213.166.198.–]

Oui je sait , bien que ceux qui pense , qu’il n’y aplus rien a apprendre en matiére de l’audio , l’espionnage en matiére hifi, et d’enceinte , et a son plus haut point.

Gérard [Gérard]

[IP:82.65.209.–]

Il y a prescription !! N’en parlons plus ! Et puis c’était de bonne guerre !
Il y a aussi des espions Français !
Il doit quand même rester sur cette planète quelques fabricants sérieux attendant avec impatience un petit banc d’essais dans quelque revue spécialisée pour doubler leur tarif !

Allez, Mr Hiraga, soyez sympa , des noms! Des noms !!
Amicalement
Marc [Marc Limbert]

[IP:62.147.45.–]

Bonjour,

(Gérard) l’espionnage en matiére hifi, et d’enceinte , est a son plus haut point.
(Marc Limbert) des noms! Des noms !

Je connais bien le Japon et pour cause et je peux affirmer qu’ils se foutent de Cabasse comme de l’an quarante ! Alors même si la DGSE, qui a fait sauter le Rainbow Warrior avec ses nageurs de combat, avait constitué un « Groupe des Audiophiles de Combat » opérant au Japon ils n’auraient jamais rien trouvé ni chez Sony ni ailleurs. Une des très rares copies japonaises en hi-fi fut une contrefaçon du bras SME anglais dans les années 60.

Bien qu’elle fut truffée d’invraisemblances, cette affaire avait fait grand bruit dans Ouest-France. Les cartes de « l’ordinateur Cabasse » ça fait trembler la Silicon Valley évidemment. Ces 500 000 dollars ça impressionne, mais pour ce montant on peut négocier une licence. Et ces japonais qui rentrent chez eux par une route des Indes qui n’est plus en service depuis depuis vingt ans, qui négocient en anglais dans un avion où leur voisin immédiat est un britannique parfaitement au courant de « l’affaire Cabasse ». « Plus c’est gros plus ça passe » disent les journalistes. Le Président de la République en poste avait aussi organisé un faux attentat dans les années 50 et Jean-Edern Hallier un faux enlèvement pour se faire de la publicité.

Les fausses opérations d’espionnage ça ne coûte pas cher et ça fait beaucoup de pub gratuite. Un exemple : Dès l’ouverture du Salon de l’Auto à Paris, les constructeurs automobiles français envoient des asiatiques (en général du personnel de restos vietnamiens fourni par des agences) déguisés en « espions japonais », costume sombre, cravate et innombrables appareils photos en bandoulière. Ces « espions japonais » photographient leurs voitures sous toutes les coutures devant les caméras de TF1 ou France 2. Si vous vous adressez à eux en japonais, ils sont incapables de vous répondre et se tirent vite fait mais le public, lui, il gobe. C’est la même chose que « L’opération Cabasse » : faire croire qu’on est la pointe du progrès à une clientèle de naïfs. Pensez-donc ces japonais ils vendent plus de quatre millions de voitures par an aux USA alors que nous, nous avons un mal fou à leur en fourguer un millier, alors vous comprenez, ils nous jalousent…

J’ai très bien connu des membres du personnel de Cabasse, par exemple son ancien directeur commercial qui était un ami. Je serais curieux de voir le contenu du dossier de la DST, s’il existe. Pour moi il n’y aucun doute que c’est une affaire montée de toutes pièces, un coup de bluff publicitaire qui n’a rien coûté et a rapporté beaucoup et sur lequel les autorités de l’époque ont fermé les yeux. Il était destiné à revigorer l’orgueil cocoriquesque des gobe-mouches et gogos qui constituent l’essentiel de la clientèle de certaines entreprises.

Cordialement
philippe.hiraga@free.fr [Philippe Hiraga]

[IP:213.166.198.–]

Cela et vrai , tout ce que je voie en vitrine , ces des marques japonaise , et si elle ne le sont pas les composants eux le sont , et les américains l’on vite compris ,pour équiper leur soldat en électronique de pointe , deux grand géant qui se partage le marché.
Le japon reste le meilleur en matière de technologie, sans les japonais nous ne serions pas a nous promener avec des téléphones portables .

Gérard [Gérard]

[IP:82.64.192.–]

« sans les japonais nous ne serions pas a nous promener avec des téléphones portables » ?

Surtout, des Philips, des Nokia , des Siemens et des Sagem !!

Une Renault ou BMW n’a rien à envier à une Japonaise !!
Etc…etc…

Marc [Marc Limbert]

[IP:80.12.13.–]

Je partage le point de vue de Monsieur Hiraga sur l’affaire CABASSE .Je pense que vue la qualité de l’intervenant et sa connaissance de l’affaire on peut aisément croire que tout cela a été monté de toute pièce.Quant à la qualité des produits CABASSE :
Certes il y a eu de belles réussites : asservissement de l’équipage mobile par un accéléromètre et la tension issue de l’ampli de charge ou de tension était insérée dans une boucle de contre réaction ,les non linéarités du HP lui meme étaients ainsi compensées mais le principal avantage c’est que l’on pouvait se passer de gros volume d’enceinte pour passer les fréquences basses .
Quant aux prix ,leurs niveaux élevés ne se justifiaient pas et des produits bien moins onéreux pouvaient soutenir la comparaison.

Quant à la technologie Française: ayant travaillé dans l’industrie avec quelques bons contacts ,je dirai que les Français ne savent pas produire à des prix démocratiques.Mais en recherche fondamentales les ingénieurs Français sont très prisés (quand ils ne s’expatrient pas aux USA)
Comme on parle RADIO (le système de communication RITA de chez THOMSON CSF (numérique et cellulaire )a été vendu aux USA dans les année 70.
Je pense que nous n’avons pas à rougir de notre "techno"par contre il faudrait que l’on apprennent à produire de la quantité et de la qualité.
L’industrie française fait d’énormes progrès en matière de qualité.
Regardez RENAULT ,mais on s’éloigne de la RADIO.

Vaste débat de quoi alimenter les longues soirées d’hiver comme l’utilisation des triodes par rapport aux pentodes ou tétrodes en audio !ou sur la qualité de la charge de cathode par rapport à la plaque…

Cordialement [BRISSON Jean Paul]

[IP:213.166.198.–]

Marc , tous les composants d’un portable sont japonais ,ou US.
Les BMW sont faite en Allemagne ,et les ferraries en Italie , et les brouettes en France!

Gérard [Gérard]

[IP:82.64.192.–]

Et quand Audax fabriquait des HP pour quelques boites très connues
US ou GB, on parlait du son Anglais et de la merde Française !
Je doute que les composants de haut niveau équipant les avions civils et militaires Français soient bourrés de composants asiatiques !!
Les BMW sont peut-être fabriqué en Allemagne, mais c’est aussi en Allemagne que l’on trouve le plus de Renault !
Et pour terminer, il y a de très bon fabricants de HP en France ! [Marc Limbert]

[IP:213.166.198.–]

Ces un peux logique de trouver des marques francaise en allemagne, vue que le pouvoir d’achat et moins cher en france ,donc les allemands avec des moyen modeste achete en france .

Je doute fort qu’en france on trouve des BMW en pagaille !

Gérard [Gérard]

[IP:194.158.104.–]

Bonsoir Mr HIRAGA Ph.
j’ai toujours suivi avec grand intérêtvos interessantes interventions qui sont celles d’un professionnel averti.Je trouve vexant et inutile que vous évoquiez certains épisodes rocambolesques comme la saga Cabasse et l’imbécilité de l’épopée du Warrior.Helas chaque pays’en fonction de l’intelligence de son gouvernement commet de telles erreurs.Certain’s’arrogeant actuellement le droit de gouverner le monde’a sombré dans le ridicule avec la risible épopéede le délivrance de leur personnel prisonnier dans leur ambassade d’Iran.Voyez il n’y a pas que la France qui commet de telles stupidités.Quant à la copie’sujet principal de votre intervention je ne pense pas que la France ait è rougir car les principales techniques utilisées de nos jours et qui font la fortune de votre pays d’origine’les français sont tout de même présents:
la photographie(1833)-le moteur a 4 temps (Beau de Rochas 1866)
l’aviation (Clément Ader 1896) Concorde…tous les termes aéronautiques sont d’origine française…fuselage,ailerons,Badin etc…
Savez vous que le Mitsubishi Zero etait équipé d’une copie du Gnome et Rhône 14n?
L’artillerie nippone a sans vergogne copié le frein hydraulique de notre bon vieux 75. Votre Nambu n’était qu’une mauvaise copie du P08…
Voulez vous que je continue? Quel pays au monde célèbre chaque année
les victoires militaires françaises? la Russie avec Borodino,les USA avec Yortown.Je pense à l’armée japonaise qui écourta à coups de sabre la vie de 3000 prisonniers Français à Hanoi en 1945,copie sans doute du geste identique perpetré par les anglais a Azincourt en 1415 le 25 octobre.
Et pourtant je ne suis pas Français me zo gannet e Kreis ARMOR,mais j’aime cepays,son histoire,la vaillance de son peuple…la Furia Francese.
Combien d’étrangers ont choisi ce pays pour sa tolérance ,sa culture,son art de vivre et sa langue si belle précise musicale… Et pui n’avons nous pas
un académicien d’origine chinoise qui, insigne honneur à choisi ce pays?
Sourire Mr Hiraga vous avez même copié mon prénom…mais comme vous dites je m’en fous…Personne ne vous a fait signer un document qui,pour être Français vous obligerait à porter les armes contre votre pays d’origine
Sur ce MRr Ph HIRAGA WILKOMMEN IN FRANKREICH.
Audiophilement vôtre.
ph.Romeur [ph.romeur]

[IP:81.56.3.–]

Ne nous fâchons pas tout de même !!
Philips à beaucoup travaillé dans tous les domaines , les autres n’ont souvent fait qu’essayer d’améliorer ou de détourner quelques idées …
Je ne suis pas au pays Du machin, du truc ou du bidule, mais au pays des droits de l’homme , et cela me satisfait pleinement !
Marc [Marc Limbert]

[IP:81.53.114.–]

Depuis des années que je me promène sur des forums anglophones, je me suis rendu compte que malgré tout l’industrie française à la réputation de faire de bons prototypes mais de rester au stade artisanal pour la suite, et ceci dans le mauvais sens du terme :frowning:

Quant à la réussite d’Airbus, d’Arianne etc… on la devrait aux Allemands et aux Anglais, qui eux sont plus sérieux! [Marc Rph 1136]

[IP:62.147.42.–]

Bonjour,

Mr Philippe Romeur, étant donné que vous vous trompez de cible je crois nécessaire de vous répondre immédiatement à commencer par Cabasse. Je n’ai absolument pas attaqué l’industrie française à travers Cabasse, c’est vous qui avez imaginé ça. La polémique sur cette marque provient d’un déséquilibre entre un marketing tapageur d’un côté et les réalités techniques de l’autre, il n’y a pas que Cabasse qui soit concerné. Ceux qui aiment Cabasse peuvent en acheter et ceux qui n’aiment pas ne sont pas forcément des imbéciles anti-français. Ce n’est pas moi qui ait inventé les expressions « se faire cabasser les oreilles » ou « haut-parleur capadebasse ».

Pour ce qui est des haut-parleurs français, nous avons la chance d’avoir de bons constructeurs. Il y a toujours eu une production de qualité appréciée à l’étranger, par exemple le leader mondial en matériel de mesure BF Bruel & Kjaer, utilise un Supravox 21 cm comme référence mais Supravox ne le hurle pas sur les toits.

Lorsqu’on critique Cabasse parce qu’on trouve que c’est très cher et pas si génial que ça, lorsqu’on se plaint que sa Renault fuit de partout à 15000 km, lorsqu’on se plaint de sa Thomson hi-tech en panne au bout d’un an, pour un certain nombre de gens on est un mauvais français et un emmerdeur. J’aimerai bien que vous m’expliquiez pourquoi.

Vous m’avez attaqué personnellement mais sachez tout d’abord que je suis français de naissance, comme toute ma famille, comme mon frère Jean avec qui on me confond souvent. Je vous remercie de me qualifier de « professionnel averti » mais je n’ai pas cette prétention, d’ailleurs je suis informaticien de formation. Je n’ai pas critiqué les ingénieurs français, j’en connais et j’en ai connu un certain nombre et leur compétences sont appréciées dans le monde entier. Mon frère Jean est un ancien de l’ECE de Paris, ma nièce Claudine Hiraga est polytechnicienne, elle travaille pour Airbus et est en charge du financement du projet Airbus A380 après avoir collaboré au développement des propulseurs d’Ariane à la SEP. Mon neveu est actuellement élève ingénieur et mon fils souhaite aussi faire une école d’ingénieurs, française évidemment. Nous avons tous fait notre service militaire dans l’Armée Française, mon père était titulaire de plusieurs décorations françaises, et mon oncle est mort en déportation en Allemagne pendant la 2ème GM. Faut-t-il que je continue, Monsieur Romeur ?

Ce que j’ai critiqué ce sont ces méthodes de marketing anti-japonaises complètement stupides qui avaient cours il y a peine plus de 10 ans, pas dans les années 30 ou 40. Mitterrand fit un voyage au Japon au début de son septennat, ce fut un échec car les japonais lui firent un étalage maladroit de leur savoir faire technologique, Mitterrand fut vexé. « Ce n’est pas aux japonais de fabriquer des magnétoscopes car c’est une invention française » déclarait un de ses ministres. La maladroite campagne anti-japonaise du gouvernement devait connaître son apogée sous Edith Cresson. « L’affaire Cabasse » en 1983 n’est qu’un épisode parmi d’autres, elle montre l’état d’esprit nationaliste de cette époque. Cette campagne a suscité les moqueries de la presse allemande où l’on a dit que si les japonais achètent des dizaines de milliers de voitures allemandes et zéro voitures françaises c’est qu’il y a une raison.

Vous dissertez longuement et inutilement sur les techniques occidentales que les japonais ont copiées. Les japonais n’ont jamais caché qu’il ont utilisé les techniques occidentales surtout dans l’armement. Le moteur à 14 cylindres Nakajima Sakae était bien le cousin d’un Gnome-Rhone, les propulseurs du Jinrai étaient aussi des éléments sous licence Walther, les hélices Sumitomo étaient très proches des Hamilton. Je connais bien le sujet, alors si vous avez du temps à perdre… Le but des japonais était d’éviter à tout prix la colonisation européenne, ça leur a évité de connaître le triste sort du Viet-Nam. J’emploie le verbe « copier », mais en fait ils ont beaucoup utilisé les licences étrangères. Les licences ne sont pas accordées ad vitam aeternam et les brevets tombent rapidement dans le domaine public. Ceux qui connaissent les japonais savent qu’ils sont capables, habiles et efficaces dans tous les domaines. Après quelques années on se retrouve avec un produit concurrent plus performant et moins cher parfois que le sien. Un unique exemple : l’appareil photo sous-marin de Wouters et Cousteau, le « Calypso » d’une société niçoise est sous traité au Japon par Nikon au début des années 60. En quelques années, le « Calypso/Nikkor » est totalement phagocyté par Nikon en « Nikonos » qui diffuse dans le monde entier un produit très performant avec une gamme complète d’objectifs et d’accessoires. L’efficacité des autres est souvent difficile à supporter surtout quand on ne fait pas d’efforts.

Les vrais ingénieurs savent apprécier le travail des autres, y compris celui des concurrents, ils savent évaluer les difficultés et les mérites comme de vrais sportifs. Il n’en est pas de même des responsables et dirigeants qui ne respectent que l’argent. En France, le travail n’est pas respecté, les chercheurs et ingénieurs sont trop souvent maltraités. A plusieurs reprises des japonais m’ont dit " les ouvriers, les ingénieurs français sont bons mais les patrons sont nuls". Et je ne leur ai pas demandé leur opinion sur Jean-Marie Messier ou Jean-Charles Corbet. Néanmoins, Amélie Nothomb (n° 1 dans le livre de poche) dénonce les patrons japonais qui vivent modestement, bouffent à la cantine et prennent le bus, moi je trouve que c’est plutôt une qualité.

Puisqu’il est souvent question de tubes et d’amplis ici, il a eu un certain Julius Futterman connu pour ses amplificateurs OTL. Ce new-yorkais a vécu au Japon pendant des années, à l’invitation du gouvernement, sous le statut de « Trésor National Vivant » qui met à la disposition d’un artiste, d’un technicien, tous les moyens qui lui permettront d’arriver au sommet de son art. Verrons-nous un jour un équivalent en France ? Un homme comme Georges Gogny, que j’ai connu, qui créa l’Orthophase (exporté au Japon par mon frère Jean comme les amplis Audiotec) n’aurait jamais eu la triste fin qui a été la sienne s’il avait vécu au Japon, un vrai scandale bien de chez nous. Dans un ouvrage collectif, pas très littéraire car écrit par des techniciens, les anciens ingénieurs de Citroën ont raconté leur carrière. Ce livre est surprenant car il est en fait une critique sévère de la firme aux chevrons. Sont-ils anti-français ces anciens ingénieurs de Citroën ? Ils révèlent que Citroën n’a pas inventé la suspension hydropneumatique, elle vient de Panhard et équipait le blindé EBR, c’était un secret militaire au début. Quand Citroën racheta Panhard, la direction découvrit cette invention et en fit une adaptation sur la 15 CV puis sur la future DS. Elle donna l’ordre de détruire tous les plans Panhard. Il fallait cacher la paternité de cette suspension révolutionnaire afin d’assurer le succès commercial de la DS qui devait être 100 % Citroën. Des milliers de rouleaux de papier furent rassemblés dans une cour du Quai de Javel, arrosés d’essence puis incendiés. Autour du brasier, il y avait les ingénieurs de Panhard citroënisés qui pleuraient comme des gamins.

Je vous mets au défi de trouver au Japon un seul japonais qui vous affirmera que la France n’est pas un grand pays moderne. Ils vous diront qu’on a inventé le système métrique, la photographie, l’aviation et que c’est aussi le pays de Renoir, Monet ou Debussy. Le savoir faire français est très apprécié au Japon où les meilleures sociétés françaises sont implantées, celles qui n’ont pas besoin de publicité dans les faits divers…

Ce savoir faire il faut le défendre - INTELLIGEMMENT- c’est tout.

Cordialement,
philippe.hiraga@free.fr [Philippe Hiraga]

[IP:194.158.98.–]

Bonjour Mr Hiraga.
Que voici une superbe réponse…bien française…
j’ai bien le plaisir de vous saluer…
ph.Romeur [ph.romeur]

[IP:212.65.37.–]

Amélie Nothomb n’est pas Française! [Français]

[IP:204.124.198.–]

Je ne pense pas que cette réponse soit Française, Japonaise ou Papoue. Elle est réfléchie, circonstanciée et remet les pendules à l’heure. Elle est surtout intelligente dans le sens éthymologique du terme : inteligere = comprendre.
Elle a en tout cas le grand mérite de faire la part entre fierté legitime et nationalisme aveugle. On sait où cela mène.

C’est vrai qu’Amélie Amélie Nothomb n’est pas Française. Personne ne le prétend !?! Quand le sage montre la lune, devinez qui regarde son doigt ?
Bien sûr, le dicton n’est pas de chez nous mais allez savoir, peut-être que tous les génies ne sont pas dans l’Hexagone ? [Georges Pitropakis]

[IP:62.147.43.–]

Bonjour,

Merci pour votre soutien.
Amélie Nothomb est belge mais peu importe, je ne sais plus en quels termes elle reprochait aux PDG japonais de vivre modestement, de s’investir totalement dans leur entreprise alors qu’ils pourraient s’en mettre plein les poches. Mais je ne partage pas son avis, je ne dois pas être tout seul.

Au sujet de l’article de presse, il provient de Science & Vie dans lequel Cabasse a fait pas mal de publicité…

De Marc Rph 1136 :

Depuis des années que je me promène sur des forums anglophones,
je me suis rendu compte que malgré tout l’industrie française à
la réputation de faire de bons prototypes mais de rester au stade
artisanal pour la suite, et ceci dans le mauvais sens du terme :frowning:

Pour moi Akio Morita, créateur de Sony, c’est un peu le Lao-Tseu des technologies modernes. Il a dit : « Les français sont bons pour la théorie ». Les allemands sont, eux aussi, bons pour la théorie et mais ils sont forts aussi dans les sciences et techniques appliquées.
Pourquoi sommes-nous bons pour la création des prototypes et incapables d’en tirer une production rentable ?

Il n’y a pas que celà qui soit « mystérieux ». Si on voyage un peu on constate que la France est un véritable jardin, comparé à d’autres pays. Alors comment expliquer que les 3/4 de la consommation française de fleurs provient de Hollande. Est-ce les salaires de misère des hollandais, leur climat sub-tropical humide, leur immense territoire ?

Cordialement,
philippe.hiraga@free.fr [Philippe Hiraga]

[IP:82.65.121.–]

Non ! Leur facilité d’adaptation et leur sens de l’observation !

Remarquez, si l’on considère qu’un tomate est une tomates parce qu’elle est rouge… [Marc Limbert]