Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

Chimiques HT

Le sujet a déjà été abordé mais quelqu’un a t il essayé de mettre des chimiques récupérés d’appareil photos jetables (ex: 330V 120micros) pour le filtrage derrière valve?

La faible dimension de ces composants me fait hésiter. Charger une fois de temps en temps c’est une chose; sur un poste à tubes la sollicitation du composant est autre …

je ne connait pas ce type de composant

si la valeur en microfarad et la tension de fonctionnement

sont conforme; en principe c’est bon je ne pense pas qu’il y ai de composants specifique aux appareils photo??

il est toujours possible de tester ce type de condo en le branchant sur une alim

A+ Pierre

Attention tout de même à ne pas mettre juste derrière la valve des capacités trop élevées, il semble que certains types de valves n’aiment pas du tout !! 100 micro est assez élevé. Par contre, aucun problème pour le 2 eme condensateur !

La taille n’est pas un critère, j’utilise des 8mF/450V de chez Radiospares qui sont très petits e je n’ai jamais eu le moindre pb.

Je rajoute une photo comparaison (presque pareil) pour montrer l’importante différence de taille: à droite 150micro 400V d’alim. à découpage; à gauche: 120micros 330V d’un appareil jetable…

O.K. attention à la première capa. de filtrage: pas de trop fortes valeurs
Capa.jpg

Bonsoir

Attention la taille est quelquefois fonction de type et de la date de fabrication.

A mon avis aucun problème n’est à prévoir avec ces capa

Cordialement Francois :laughing:

Bonjour,

Surveillez la température de ces petits condensateurs électrolytiques de récupération quand installés dans le poste! S’ils chauffent, n’insistez pas! Et, méfiance avec les redresseuses à chauffage direct, ils ne tiendront certainement pas la surtension lors de l’allumage de l’appareil!

Pour ma part, j’utilise des condensateurs RIFA serie PEG124 isolés sous 450V (105°C) provenant de chez Radiospares. Aucun problème.

Leur inconvénient: leur prix. Mais avec cela, je laisse fonctionner mes radios des heures d’affilée, l’esprit tranquille…

En voici un, 15µF/450V … parmi d’anciens composants dans l’Orthodyne de mon ami Roland.

Cordialement
Thierry
capa_rifa.jpg

… Orthodyne trouvé sur une brocante, qualité « épave », pour quelques euros, et qui est enfin restaurée. C’est Thierry Magis qui fait des miracles :smiley:

Bonsoir,

La taille d’un condo est fonction de sa capacité, de son isolement et de sa température max de fonctionnement. Celui qui est montré sur la photo a l’air tout à fait normal et je l’utiliserais sans crainte dans les limites de ses paramètres.

PS je prends toujours une marge d’erreur de 20% sur la tension.

Jacques.

Bonjour,

j’utilise des condos HT récupérés dans des alimentations à découpage.

j’ai un poste que j’utilise tous les jours dont le filtrage est fait à partir de ce type de condensateurs. Ca fonctionne très bien. Le condensateur ne chauffe pas du tout.

Cordialement

frédéric ABIGNOLI

Bonjour,

Juste pour confirmer que la capacité d’entrée pour une valve type 80, 5y3, ets généralement comprise entre 8 et 15 mfd. Sur les anciens postes Philips on trouve 32 Mfd avec des 506, mais c’est un maximum.

cordialemetn, Roger ex. F5TR.

Tiens, à ce propos, une question: j’ai cru remarquer (d’après les datasheet constructeur) que la 5Y3 acceptait 20 MF en tete de filtre max, alors qu’on pouvait monter à 40 MF avec la 5y3GB.

Cette différence (dûe au chauffage direct/indirect ?) est-elle spécifique à cette valve ou générale ?

Manu

Oui, je pense que les valves à chauffage direct sont encore plus sensibles à la capacité d’entrée. Il s’agit du fort appel de courant à la mise sous tension. A mon avis ça vaut aussi bien pour la 5y3 que pour 80 et autres.

Roger

La capa maxi du premier condensateur de filtrage est liée à la résistance en série avec la diode.

Pour la 5Y3GB, sans résistance en série (branchée directement sur le réseau par exemple) la capa ne doit pas dépasser 2 à 4 µF.

Avec une résistance en série de 50 ohms on peut monter jusqu’à 40 µF, pour une tension alternative de 350 Veff et un courant continu de 125mA (doc Radiotechnique).

Avec un transfo de TSF dont l’impédance fait plusieurs centaines d’ohms j’avais osé affirmer sur l’ancien forum que l’on pouvait y aller gaiement et que le courant de pointe diminuait même pour des valeurs du condo très grande (100µF ou plus), ce que confirme bien l’expérience… Mais j’ai failli me faire étriper… :slight_smile:

Faut pas aller à l’encontre des idées reçues…

Avec un transfo de TSF dont l’impédance fait plusieurs centaines d’ohms j’avais osé affirmer sur l’ancien forum que l’on pouvait y aller gaiement et que le courant de pointe diminuait même pour des valeurs du condo très grande (100µF ou plus), ce que confirme bien l’expérience…

J’ai pas capté. Quel type de transfo et où ?

Sinon si on met un élément de self (par exemple un primaire de transfo - attention entrefer) avant le 1er condo, il n’y a pas de problème. 100 uF devrait être acceptable. Si on le met entre les condos, alors il faut se limiter à +/- 32 uF pour le premier. Sorokine préconise au maximum 32 à 50 uF.

Je parle de l’impédance interne du transfo qui se trouve donc en série directement avec la diode.

Cette impédace (type résistance + inductance de fuite) est facile à mesurer, il suffit de court-circuiter le secondaire en alimentant le transfo sous tension reduite (5 à 20 % de la tension normale).

Avec des transfos de poste TSF cette impédance est tellement grande que l’on peut faire le court-circuit sous tension normale à condition qu’il ne dure que quelques secondes. Par exemple un enroulement de 350 V à vide qui donne un courant de court-circuit de 1,8 A a une impédance interne de 350 / 1,8 = 195 ohms.

D’après moi, la valve ne risque donc pas grand chose quelle que soit la valeur du 1er condo de filtrage.

A titre de documentation, les valeurs des condos « tête de filtre » pour une valve de poste « tous » courant, réputée fragile, qui ne bénéficie pas de la protection d’un transfo.

Une longue discussion avec des avis très divers a eu lieu sur l’ancien forum :

forum.retro-phonia.com/read.php? … 90&t=17024
cy1.JPG

Bonjour,

Pour répondre à Mr. Jardine. Heureusement la 5Y3, GB ou non, est suffisamment costaud pour accepter sans broncher des valeurs de 8 à 15 mfd. sans résistance série, pour le 1er condo de filtrage. Les schémas de l’époque le prouvent.

Amitiés à tous!

Roger Dupouy

15 mfd = 15 000 µF :smiley:

Monsieur Jardine,

Comment obtenez-vous l’inscription du " mu " symbole de « micro » ?

J’ai cette touche sur le clavier, à droite, 2 touches après la lettre « M ».

On peut aussi le faire apparaitre par son code : Appuyer sur la touche « Alt » et taper en même temps 230 sur le pavé numérique « µ » apparait dès qu’on lache la touche « Alt ».

Bonjour Jean-Claude,

Je crois que votre raisonnement tient la route au sujet de l’impédance interne du transfo.

Bon. Lorsque vous branchez le poste, le condo étant déchargé il présente donc un CC. Lors de la première alternance du secteur, la tension de crête fait donc 350V x 1.414 = 495V soit donc un courant de pointe qui devrait être de 495/195= 2,54A pendant qq milisecondes. Erreur de beaucoup à mon avis car cela suppose que la valve soit considérée comme n’ayant pas de résistance interne, ce qui est faux en général et en particulier dans ce cas puisqu’à la première alternance le filament de la valve n’est pas encore chaud. J’ignore totalement comment apprécier la résistance interne de la valve durant sa période d’échauffement, donc je ne me prononcerai pas sur le courant qui y passe. La seule chose que l’on peut dire c’est que plus le condo est grand plus il faudra envoyer de coulombs pour le charger à une même tension, donc plus le temps de montée de sa tension sera longue. Donc plus la valve và trinquer. Pour le savoir il faudrait disposer d’un oscilloscope à mémoire (je n’ai qu’un vieux 435 de Tektronix, Trekt op niks pour ceux qui comprennent le flamand). En pratique, j’ai toujours remplacé les 1er condos par des 50 uF sans que cela ne pose des problèmes. En général le ronflement diminuait beaucoup. Mais c’était il y a 35/40 ans et je ne sais pas si les postes du voisinage que j’ai réparés à l’époque ont tenu le coup.

Jacques.