Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

Décès de l'ami Jean-Pierre

Jean-Pierre Tonnelier, dont l’épouse, Andrée, nous a quitté il y a seulement quelques mois, semblait avoir repris la force morale qui le caractérisait et s’était réfugié dans ses TSF et son atelier.
Il y a une dizaine de jours, il se rendait dans sa « grange » au fond de son jardin (nous sommes nombreux à avoir passé de bons moments chez lui) afin de chercher un composant pour dépanner une énième TSF d’un « copain », lorsqu’il est tombé sur les marches de son escalier.
Il s’est fracturé les deux jambes. Transporté à la clinique la plus proche en urgence afin d’y recevoir les soins nécessaires, il s’est retrouvé à patienter dans un service « standard », le personnel médical ignorant ses autres pathologies.
C’est là qu’il a sans doute contracté le satané virus du COVID.
Rentrée chez lui, affaiblit par les diverses interventions, il a été pris de toux et de problèmes respiratoires.
Il est entrée à l’hôpital où il était parfaitement connu (sa seconde résidence, disait-il) mardi 30 novembre. Il a été testé positif et son état de faiblesse n’a pas pu battre le virus ; Jean-Pierre est décédé dimanche. Il avait 78 ans.
Ses obsèques se tiendront le 13 décembre prochain à 10 heures.
Je perds un véritable ami sincère, fidèle qui m’aura apporté une vraie leçon de vie lorsqu’il affrontait courageusement ses multiples problèmes de santé, avec une force mentale incroyable.
Repose en paix, nous ne sommes pas prêts d’oublier ta bonne humeur, ton intuition unique pour détecter les pannes dans nos châssis TSF, toi qui affirmait avoir tout appris sur le « tas ».
Et merci pour tout ce que tu as fait et donné sans arrière pensée, sans calcul, sans profit, pour ton association Radiofil et pour tous tes copains que tu as aidés et convaincus d’aimer les vieilleries TSF !
Daniel

Bonsoir
très peiné par cette nouvelle :frowning:
c’étaient des gens tellement sympas et accueillants
Ils avaient une superbe maison et jardin dont ils ne profiteront plus …

beaucoup de réactions sur docTSF
forum.retrotechnique.org/t/triste-nouvelle/39817

Très peiné par cette nouvelle qui me met en colère contre ces manques de précautions contre ce satané virus, c’est la deuxième connaissance que je perds de cette manière.

Paix à son âme

Bonjour,

Je ne connaissais pas personnellement Mr. Tonnelier mais je suis bouleversé par cette nouvelle. Je me souviens encore de ce très utile et très complet tutoriel qu’il avait diffusé il y quelques mois sur ce forum et qui concernait la réparation d’un changeur de disques Mélodyne .

Je dois aujourd’hui remplacer le redresseur sélénium d’un électrophone Mélovox par un pont de diodes alors je vais penser à ma manière à Jean-Pierre comme vous étiez si nombreux à l’appeler ainsi.

Cordialement.

Patrick.

Bonjour,
Moi non plus je ne connaissais pas Jean-Pierre autrement que par ses interventions sur ce forum et celui de doctsf, que j’appréciais beaucoup.
Il a eu un parcours de vie professionnelle riche et hors du commun et, une fois en retraite, en a aidé plus d’un sur les forums et bien sûr dans « la vraie vie ».
Qu’il repose en paix maintenant !
Mes sincères condoléances à sa famille.

J’aimais bien aller à la bourse de Bonneval où j’étais certain de rencontrer Jean-Pierre et son épouse. Maintenant, ça n’aura plus la même saveur ! Pour Jean-Pierre, c’était un plaisir de nous venir en aide sur le forum et, si besoin, nous dépanner d’un composant. C’est comme cela que,Tourangeau comme lui, j’ai eu l’occasion de bien le connaître. Il apportait aussi son aide en intervenant dans les Repair Café de sa région.
Ce coup du sort est trop injuste !

Moi, pareil, je l’ ai connu de visu à la bourse de BONNEVAL mais bien avant, il m’ avait envoyé des schémas lorsqu’ il s’ en occupait pour le centre de la France.
Encore un des piliers de notre passion qui s’ en va :frowning:

Condoléances à sa famille.

A +.

Lire son auto-biographie ici ► forum.retrotechnique.org/t/triste-nouvelle/39817/43

C’était un homme d’une rare gentillesse, au cours des quelques contacts que j’ai pu avoir avec lui, et son départ m’attriste beaucoup.
Toute ma sympathie à sa famille.
J-F.

Pourrions-nous lui consacrer un hommage en notre prochaine revue ? :cry: :cry:

Je pense que ce sera fait de toute évidence.

A +.

Le numéro 107 de Radiofil magazine est en plein bouclage mais il ne serait pas pensable de ne pas bouleverser un peu la mise en page pour consacrer quelques lignes à notre ami commun.
Je m’en charge au nom de tous ses amis et des nombreux témoignages de sympathie que l’on peut lire ici et sur le forum doctsf.
Et sans larmoyer, il aurait détester cela.
Daniel

4 « J'aime »

Quand on perd ses parents, nous perdons notre passé
Quand on perd son conjoint, nous perdons notre présent
Quand on perd son enfant, nous perdons notre futur

Bonjour,
Comme je viens de recevoir le 107 de Radiofil avec deux mois de retard je viens d’apprendre avec tristesse qu’il avait suivi de prés son épouse. Je l’ai connu à Bonneval où je l’avais aidé au stand Radio-fil puis je suis allé chez eux deux fois où j’ai rencontré son épouse qui à chaque fois voulait que je revienne les voir. Leur gentillesse et leur simplicité m’ont ému. Il m’avait fait visiter son musé à l’étage, un véritable trésor. Il avait comme valeurs, aide, entraide, bénévolat, échange sans réclamer de retour que je partage.
Peut-être serait-il bon sur notre site de mettre à jour la carte, pour éviter des méprises désagréables.
Christian

En tout cas JMB a mentionné son décès dans son profil

1 « J'aime »

La carte va ressembler à celle du Père Lachaise car il n’est pas le seul a subir l’érosion du temps chez ceux qu’écoutent encore le zondes sans applications et autres avatars des réseaux dits sociaux.

Les années s’entassent si vite…ça en donne le vertige…je me dis qu’à ce rythme je serai vieux demain matin. Le plus dur dans la vieillesse n’est pas tant de vieillir mais de voir partir les autres. C’est l’une de mes principales angoisses.

A 20 ans, j’étais terrorisé par la peur de mourrir, et j’etais convaincu que je n’ atteindrai pas 30 ans…et pourtant me voici dans ma 36eme année. Aujourd’hui cette angoisse de disparaitre a disparu (peut être à cause de mes ennuis de santé à répétition qui m’ont peut être « familiarisé » avec l’idée de ne plus rien être) mais elle a été remplacée par l’angoisse de la mort des gens que j’aime.

Mais bon…nous ne sommes que le présent…et le passé c’est demain matin

1 « J'aime »

ces derniers temps, à chaque fois que je reviens sur ce forum, je pense à ce monsieur que je ne connaissais pas , mais que je lisais avec intérêt. il représente à lui seul tout un passé (glorieux) riche d’expériences et de savoir. au moins, il aura laissé qq écrits, il restera qq chose