Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

Détectrice à réaction originale

bonjour ,

voici un petit récepteur très intéressant qui sort des sentiers battus , la détection est séparée de la réaction ce qui permet un réglage très souple , j’avais déjà publié ce schéma mais à l’époque le texte était absent , bonne écoute avec ce shéma de 1932 , une remarque , ce schéma est bien entendu réalisable avantageusement avec des tubes modernes
reaction1.jpg

voici le texte

et la fin du texte 8)

Reste plus qu’à trouver le bloc « gabion »… :smiley:

J’aurais quand même ajouté le classique 2/1000 sur le primaire du transfo BF pour ne pas lui appliquer la HF… et tant qu’on y est une self + condo de sortie pour ne pas envoyer la composante continu du courant de la trigrille dans l’écouteur…

A part cela c’est à essayer…

on peut très bien réaliser le bobinage d’accord sur un manfrin cylindrique en carton ou en plastique :bulb:

Bonjour!

Je pense qu’il serait trés intéressant pour tous si quelqu’un dessinait le schéma avec des lampes modernes, par exemples des triodes comme ECC81 et une EL84 etc comme finale et en donnant des explications sur la construction d’un « gabion » ou des bobines équivalentes… peut-être avec des modifs comme celles suggérées par M. Jardine. Mais le plus délicat c’est le transfo de couplage, pourrait-on le remplacer par un couplage RC?

Cordialement,

un couplage RC ,ça marche aussi le transfo était surtout là à l’époque pour donner un peu de gain ,mais avec les lampes modernes il n’est point nécessaire 8)

Je n’ai pas bien compris comment se font les connexionq des bobinages, mais je vous propose le schéma joint (modifiable évidemment en fonction des remarques reçues). Je n’avais pas de dessin de multigrille à chauffage direct alors j’ai placé une triode en SE et sans contre réaction :smiling_imp:

Je n’ai pas bien vu non plus comment se fait la polarisation des 2 premières lampes :question:

O. D.
reac-special.jpg

bonsoir,

en réalité ce bobinage est trompeur et comporte dans la pratique deux enroulements distincts fortement couplés ,c’est même un Tesla dont dont le primaire sert aussi d’enroulement de réaction , cette astuce a été popularisée à l’époque par Barby si ma mémoire est bonne , ci-joint le schéma théorique , on pourrait réaliser ce poste avec deux bobines séparées ,et même avec trois bobines : une bobine pour le circuit antenne/terre , une bobine secodaire d’accord , et une bobine pour la réaction 8)
reaction4.jpg

Bonsoir!

C’est très intéressant le schéma détaillé des bobines : je sais que, sur un diamètre de de 3-4 cm, il faut bobiner autour de 70 spires pour avoir les moyennes ondes. Mais combien pour la réaction : 5-10 spires? Et pour l’antenne-terre? Merci

OK pour les bobines couplées. J’ai rectifié le schéma dans ce sens. L’idée d’utiliser le même enroulement pour l’antenne et pour la réaction est séduisante, surtout du point de vue de la simplicité de réalisation. L’inconvénient, qui est celui des récepteurs à réaction sans étage HF est que l’on perturbe le voisinage quand l’étage de réaction oscille. Avec un tube on peut envoyer environ 1W HF dans la nature ce qui n’est pas négligeable (cf la puissance des téléphones sans fil).

Avez-vous compris comment est polarisée la 1e lampe ? pourquoi n’y a-t-il pas de résistance de fuite ?

O. D.
Reac-special2.jpg

  • le petit condo de 2 nF en parallèle sur le primaire du transfo… pour me faire plaisir :slight_smile:

Dans ce mode de détection, la HF n’est toujours pas filtrée dans l’anode de la seconde lampe. L’appliquer au transfo BF peut avoir des conséquences imprévisibles…

Bonjour une fois ,

Avant toute chose , mettons un condensateur aux bornes du primaire du transfo de liaison sinon nnous aurons droit à la piqûre de rappel de JC :slight_smile: , souvent la capacité répartie suffit , un condo ne coûte pas cher alors mettons -le et pour parfaire la chose une bobine de choc entre la plaque de la détectrice et l’entrée du transfo te ferait plaisir JC , n’est-ce pas ?

En ce qui concerne la polarisation des deux premiers tubes il y a une liaison qui n’est pas marquée , le point commun des enroulements de la bobine quie est à la terre doit être relié au + 4 V ou au - 4 V ,essai à faire , sur les postes batteries ,les grilles des étages MF sont polarisées d’une façon variable entre le + et le - 4 V à l’aide d’un potard , rien ne vous empêche de le faire pour rechercher le meilleur point de fonctionnement ,la première lampe n’a pas besoin de résistance de grille , le secondaire du bobinage assure le retour à la masse en continu 8)

Pas la peine de bobine de choc, le condo me suffit :smiley:

J’ai trouvé le bloc « gabion » sur un catalogue « radio-prim ». J’ai même une carte de réduction… Dommage qu’elle ne soit pas valble sur le matériel Philips et Ducretet sinon j’aurais pris quelques « jambons »… :slight_smile:
gabion1.jpg

Bonjour!

Le schéma prend forme! Mais pour remplacer le tranfo de couplage, faudrait-il remplacer le primaire par une résistence de 200K et un condo 0,05 à la masse, polariser la grille de la finale par une autre résistence de 500K? et mettre un condo de 0,05 entre la plaque et la grille? Ca marcherait?

Cordialement,

Pour faire plaisir à Jean-Claude : nouvelle version avec le shunt du transfo et aussi le raccordement de la masse au +4V.

O. D.
REAC-SPECIAL2a.JPG

Reste la self de choc. 1 H ne me parait pas simple à réaliser en HF.

Une self de choc classique comme on les faisait à l’époque doit être largement suffisante (extrait catalogue Radio-Prim).

C’est facile à faire, et la valeur importe peu…
choc.JPG

je verrais très bien pour ceux qui voudraient une version secteur moderne ,le couple de lampe ECC189 et ECL82 ,très facile à trouver et d’un coût très bas , la pente élevée de l’ECC189 devrait donner une amplification substancielle , une remarque concernant le trouble apporté par les montages à réaction ,ceux-ci ne gênent les réceptions voisines que si on pousse la réaction j’usqu’à l’accrochage , ce qui n’est pas le fonctionnement normal de ces appareils , donc pas d’inquiétudes à avoir.

Ceux qui possède des EC900 pourraient l’utiliser comme première lampe ,ça devrait donner du tonnerre de Zeus vu les caractéristiques de ce tube :bulb: :slight_smile:

Pardon pour la self de choc de 1 H :unamused:

C’est une coquille : mon logiciel de schéma demande des valeurs pour les composants et j’avais oublié de masquer cette valeur. Evidemment, à ces fréquences là un dizaine de mH suffisent.

O. D.
Reac-special3.jpg