GAILLARD Récepteur Méteor 89

Bonjour,
Quelques photos du récepteur GAILLARD méteor 89 que je suis en train de restaurer actuellement. Après avoir changé les condensateurs chimiques je me suis attelé ce week end à changer les condos polyester de la section amplification et alimentation. Le son est redevenu grandiose quand on écoute la gamme FM. Prochaine étape: Changement des condos de la section PO GO et OC.
Si quelqu’un avait le schéma de cet appareil, je lui en serai très reconnaissant. Merci.
P1310095.JPG
P1310094.JPG
P1310093.JPG
P1310092.JPG

Trois autres photos du récepteur Méteor GAILLARD
pub GAILLARD p21 HP1019.jpg
P1310100.JPG
P1310097.JPG

Bonsoir à tous,

Vous avez la chance d’avoir une version avec le push-pull de EL84.
Du haut de gamme dû au génie de Marcel Vaissaire plus tard fondateur d’Audiotec. Pas étonnant que le son soit grandiose.
Vous m’encouragez à restaurer le mien, plus ancien avec une EM34 et une seule EL84.

Sur le mien, le chimique de filtrage à coulé, tous les condos papier sont à changer et il lui manque sa platine Lenco dans le haut. C’est une version avec TD d’aspect identique à la version de base.
Quand je pense que j’ai laissé passer il y a plus de 10 ans la version 14 tubes avec enceinte acoustique séparée sous le poste. 1000Frs à l’époque aux puces de Montreuil…

Il y a eu pas mal de schémas Gaillard parus dans Radio-Constructeur, Toute la Radio. J’ai quelque part le schéma du mien, il va falloir chercher.
Quelle est exactement votre version? (liste des tubes en particulier)

Cordialement, Christophe RFL2221.

En fait cet appareil avait été acheté par mon oncle en 1959 ou 1960 chez GAILLARD dans le 15° arrondissement. Il l’avait assemblé lui-même, réglé et le poste avait fonctionné sans le moindre problème; Je regarderai quand je retournerai dans ma maison de campagne d’ici une quinzaine pour voir les tubes qui équipent ce modèle. De mémoire il y a dans la section basses fréquences deux ECC 83 et deux EL 84 le tout redressé par une EZ 81 je crois. J’ai remplacé tous les condos de filtrage d’époque qui fuyaient aussi par des modèles à sorties axiales. Très peu de bruit de fond et ronronnement imperceptible. C’est vrai que c’était du beau travail de conception. La réception est très sensible et sélective en PO GO ET OC.
J’ai réaligné le tuner FM qui est relativement sensible mais n’égale pas néanmoins les récepteurs modernes!

J’ai le même mais avec une platine thorens dans la partie haute, 5 hp 2 elliptiques, deux médiums et un tweeter electrostatique et en plus une enceinte faisant socle…
Si ça interresse quelqu’un …
J’ai aussi le schéma
C’est vrai la partie FM n’est plus à la hauteur(bande passante trop large) j’envisageais de remplacer la partie FM par un module Gorler…

Bonjour à tous,

Il est vrai que la bande passante des FI des sections de ces postes était particulièrement large ce qui peut poser problème actuellement mais il reste possible de les réaligner au wobuloscope. Attention, le problème peut aussi venir d’une saturation de l’étage d’entrée…
Les tuners Gaillard étaient particulièrement réputés et certains étaient adoptés par l’ORTF.
C’est d’uns qualité de construction exceptionnelle et il est possible d’adapter un décodeur multiplex en sortie.
J’ai également un tuner FM61, très sensible. Il suffit d’intercaler un atténuateur de 12dB à l’entrée (antenne FM collective) pour ne plus avoir aucun problème de réception.

Pierre-Yves, ne changez pas la partie FM, essayez d’intercaler un atténuateur, cela résoudra peut-être le problème. Sinon, réalignement…:unamused:
Votre Méteor est-il la version 14 ou 15 lampes avec canal d’amplification séparé pour le haut-parleur électrostatique?
En tout cas le plus extraordinaire récepteur de table français de l’époque. 8)

Bravo pour vos restaurations, cela m’encourage à attaquer le mien.

Cordialement, Christophe RFL2221.
Gaillard FM61.jpg

Bonjour,
je me demande si le schéma du tuner que vous possédez est le même que celui présent dans le méteor ?

Il doit y avoir beaucoup de points communs:
Détection par deux diodes germanium trois étages FI à EF80, ECC189 et ECF82en HF, ces dernières probablement d’origine et de chez Telefunken.
En sortie (basse impédance), il y a une ECC82 en cathodyne qui ne doit pas exister sur votre poste.

Vous trouverez le schéma du FM57 sur le fil suivant sur lequel j’étais déjà intervenu.
forum.retrotechnique.org/viewtopic.php?t= … 66f98937d5
Il faut que je retrouve les schémas du FM61 dans les deux numéros de Radio-Constructeur d’octobre et novembre 1962 et que je les scanne…

Sur le lien suivant, un petit aperçu des matériels Gaillard

forums.melaudia.net/showthread.p … 33#pid1933

Attention, pour avoir accès aux documents, il faut s’enregistrer. :unamused:

Cordialement, Christophe.

Oui il s’agit bien de ces tubes de mémoire et j avais remarqué effectivement deux diodes noires germanium. Dès que je retourne à la campagne je regarderai; Il y a surement bcp de similitudes avec votre tuner.
Il est vrai que ces tuners ont été conçus à une époque où il n’y avait que trois stations sur la fm; la sélectivité et la sensibilité n’étaient pas poussées.
Par contre en PO et Go la sensibilité et la sélectivité sont incroyables. Je capte en particulier en GO des stations que je ne reçois pas avec un récepteur radio moderne.
Merci pour les liens que je vais explorer avec plaisir.

Cordialement

Bonsoir à tous,

Au contraire, la sensibilité de ce tuner est particulièrement poussée. Pensez donc, avec trois étages FI…
Il peut se produire une saturation (faisant penser à un manque de sélectivité) si le niveau du signal d’entrée est excessif. Un atténuateur de 12dB améliore fortement la situation et avec 18dB, c’est absolument parfait. Il est vrai que le niveau de signal est élevé chez moi.

Je chercherai les schémas cette semaine. Je les scannerai et les mettrai sur le forum.

Cordialement, Christophe RFL2221.

Merci pour cette précision. Il est vrai que j’utilise un simple fil en guise d’antenne, que la maison se trouve loin d’un émetteur FM et que néanmoins la réception de France inter, France musique ou France culture est parfaite.
Je me demandais à ce sujet, s’ il était encore possible de trouver des antennes d’intérieur à petits râteaux que l’on place sur l’appareil, adapté à ce type de tuner comme il en existait par le passé? :question: D’avance merci.

Salut Fanrocker 2,

Vous m’avez coupé l’herbe sous le pied ! :frowning:

J’avais l’intention de lancer un appel au peuple, en m’étonnant de l’absence quasi totale, aussi bien sur les brocantes qu’aux enchères, de postes récepteurs de radiodiffusion de qualité, tels qu’ils étaient souvent décrits dans Radio-constructeur et dépanneur de la fin des années 50.

On y voyait des Gaillard, des Recta, des Radio-Saint-Lazare, des Parinor, des Radio-Commercial, etc…en kit ou montés, équipés de push-pull et de HP sérieux (GE-GO, SEM, etc…).

Mais où sont-ils passés ? On ne trouve plus que des vieux rossignols minables ! :smiling_imp:

Vous avez eu de la chance ! :wink:

Amitiés (et désolation) à tous…

Jean-Pierre

Bonjour,
C ‘est vrai qu’il est très difficile, sinon impossible de trouver ces marques dans les brocantes ou dépôt ventes.
Ce sont souvent des appareils qui ont plus de 40 ans, fabriqués en petites séries, ce qui ne favorise pas la chances d’en trouver en bon état. Combien en restent-ils dans les greniers en train de se désagréger lamentablement?
Et quand on a la chance d’en trouver, ils sont souvent en très mauvais état et très difficilement restaurables.
Celui que je possède vient de ma famille et a déjà été plus au moins restauré dans les années 70. Là j’entreprends sa deuxième restauration en changeant tous les condos chimiques et poly dans un premier temps. Je pense changer certains tubes après. La qualité sonore de cet appareil vaut vraiment la peine de faire cette mise à jour.
C’est un véritable plaisir que de l’écouter en FM. C’est un appareil qui a fonctionné pour ainsi dire non stop tous les jours depuis 1959. Je n’ose pas comptabiliser le nombre d’heures de fonctionnement à son actif. Et pourtant même avant cette restauration il marchait encore très bien. Mais là comme je l’ai dit plus haut le son est redevenu grandiose ; Profondeur et chaleur des basses, médium très clair. Et pourtant avec simplement trois HP montés dans une caisses ouverte et un taux de distorsion mesuré à 6 w à 1000hz de près de 2%.
Bonne journée à tous.

Frontalier avec la Belgique, la selectivité n’est pas assez serrée, même en amortissant les transfo FI et la bande FM est limitée à 100Mhz…en AM ce recepteur est exellent…
Sur le mien il y a 15 lampes, mais la quinzième une ECC83 est utilisée pour le préampli de la celulle magnétique qui équipe la platine.
Un commutateur à l’arrière permet trois mode de diffusion, les HP du poste seul, l’enceinte seule , ou l’ensemble complet .
postes 040.JPG
postes 040.JPG

Vraiment magnifique comme appareil. C’était le top dans son genre pour époque. Par rapport au mien, l’œil magique est sur le coté. Je ne sais pas combien de modèles de ce type ont pu être produit par GAILLARD ? Mais ça devait être des séries limitées compte tenu du prix de cet appareil D’après la pub il coutait ( méteor 149) 110.800 ancien francs ce qui faisait une grosse somme pour l’époque. En plus il fallait ajouter la platine PU et l’enceinte en dessous!! Il mérite vraiment une restauration complète.

Bonjour à tous,

J’ai retrouvé l’article sur le tuner FM61 et le scannerai lundi.

Quelques photos de mon plus modeste Meteor (probablement un Meteor 107 de 1956) avec phono. 10 tubes et 4 haut-parleurs dont un électrostatique.
Malheureusement la platine (Lenco semble t-il) manque à l’appel.
La qualité de fabrication haut de gamme est excellente avec un transfo d’alimentation, une self de filtrage et un transfo de sortie largement dimensionnés.
Il est à restaurer. Un chimique de filtrage à coulé et le nettoyage risque de nécessiter la dépose du transfo d’alimentation.
Et de nombreux condos papier sous tube en verre sont à changer également. Du classique toutefois.

Cordialement, Christophe RFL2221.
Meteor_dessous.jpg
Meteor_intérieur.jpg
Meteor_ouvert.jpg
Meteor_face.jpg

Dans la pratique, j 'ai remplacé tous les condos anciens poly par des modèles Type C 368 de chez philips en 400v, que je mets en série par deux pour avoir une sécurité, soit 800v; La plupart des condos étaient des 50 nf , j ai donc mis deux de 100 nf en série. Pour les grosses cartouches chimiques anciennes qui fuyaient, je les ai remplacées par des chimiques HT à sorties axiales.
Et tout fonctionne parfaitement. Le ronflement est presque inaudible, preuve que les câblages de masse étaient très bien fait. Je vais bientôt changer encore qq condos papier et il sera comme neuf! je verrai par la suite pour les tubes.

J’ai vu il y a quelque temps une camelote insipide portant le nom de Gaillard.
Sans hésitation je préfère le Gaillard… d’avant :smiley: !

C’est clair on n’imite pas un Gaillard comme çà.

Bonjour !

Quelqu’un, en particulier Chritophe Grasser, pourrait-il m’envoyer le schema du gaillard fm61 ?

Merci