Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

Hétérodyne suite .

Qui pourrait m’expliquer le rôle exact de ces deux condensateurs ??!!

Leur valeurs peuvent variées dans qu’elles proportions ??!!

Est-ce que leur valeurs influent sur l’alignement du récepteur ??!!

Si on met par exemple 300 Pf à la place du 500 Pf que se passe t’il ??!!

Si on met par exemple 100 Pf à la place du 50 Pf que se passe t’il ??!!

meci pour vos infos !!

cordialement

Pierre. 8)

Bonjour,

Ouh ! la bonne question ?!!!

Ces condensateurs participent à une meilleure sensibilité dans le circuit oscillateur.

C’est un récepteur dans les bandes OC ou BE ? N’est ce pas ?

  1. Si manque de sensibilité, on ajoute dans le circuit grille une capa. Pourquoi, 50pf ? C’est de la HF, dans la gamme que je suppose plus haut(?) donc c’est une valeur qui ne décale pas trop l’oscillateur, on ne doit pas monter à plus de 100pf; Donc, 50pf est une très bonne valeur. (formule de Thomson, donne une idée).

Si vous augmentez la valeur de cette capa, vous allez améliorer la sensibilté en fréquence plus basse(ou haut de la bande) MAIS, vous risquez d’apporter des accrochages de l’autre côté de la bande…!!!

Il faudra, alors, amortir les oscillations en shuntant la capa par une résistance de 5 à 50kohm (pour diminuer le courant d’oscillation).

Alors, 50 ou 100pf me paraissent bien.

Pourquoi changer ? Vous n’avez pas de capa de cette valeur ?

Capa en mica bien sûr !

  1. Pour l’autre capa, c’est pratiquement la même chose…

Selon le rapport de transformation de vos 2 bobinages, les valeurs de capas se trouvent assez encadrées!!!(je veux dire que l’on ne peut pas faire grand chose…).1000pf ok! mais c’est tout au pire.

En-dessous, 300pf…pourquoi pas ?

Il faut faire le calcul de la fréquence d’oscillation et comparer le rapport de transformation des bobinages…et voir…attention au chagement d’impédances de cet étage…

L’oscillateur est le circuit le plus facile et le plus difficile à faire !

Le plus facile : car tout circuit a une tendance naturelle à osciller !!!

Le plus difficile : parce que l’on désire une oscillation à une fréquence ou gamme de f donnée…mais pas une autre f…! Or, Murphy est toujours là, pour faire osciller à la fréquence que l’on ne désire pas !!!

Bonne bidouille

Jean-Claude.

Ces condensateurs participent au circuit de l’oscillatrice du changement de fréquence. En conséquence ils auront très peu d’influence sur l’alignement mais pourraient avoir une influence importante sur le niveau de tension Osc délivré et sur le couplage (donc sur le niveau d’harmoniques du signal osc. local).

Pierre, êtes-vous en train de tester nos connaissances ? Vous connaissiez la réponse, non ?

Jacques.

Non je ne connaissais pas la réponse mais je vous remercie des votres , je construit un hétérodyne donc je m’instruit je n’avais nullement l’intention de changer les valeurs !!! merci à vous !!!

cordialement

Pierre. :wink:

Si le condo de plaque de 500 pFest un simple condo d’isolation pour éviter d’envoyer la HT dans le bloc de bobinage, le condo de grille de 50 pF a un rôle beaucoup plus subtil. Associé à la résistance de grille de 50 000 ohm, il assure l’autorégulation de l’oscillatrice.

L’espace Grille-Cathode de la triode jour le rôle d’une diode qui charge ce condensateur avec une tension continue (- coté grille). Le condo se décharge ensuite par la résistance de 50 k.

Plus les oscillations ont tendance à devenir importante, plus la tension continu aux bornes du condo devient importante et a tendance à «freiner» la lampe (autorégulation).

L’ensemble condo et résistance de grille se calcule donc comme un classique circuit RC de détection.

On peut aussi mettre la résistance de 50 K en parallèle sur le condo, on reconnait mieux ainsi le classique circuit détecteur R-C-D (D=grille-cathode de la lampe)