La radio de grand papa

les indicatifs des anciennes radios d’ avant guerre

https://www.radiotsf.fr/quels-etaient-les-indicatifs-des-radios-francaises-davant-guerre/

https://www.radiotsf.fr/1933-premiere-apparition-a-la-television-de-josephine-baker-pour-les-essais-de-la-bbc/

1 « J'aime »

https://www.radiotsf.fr/les-premiers-pas-de-la-propagande-russe-en-francais-a-la-radio-de-moscou/

1 « J'aime »

[IL Y A CENT ANS] La future " Radiola " faisait des essais depuis Levallois-Perret

https://www.radiotsf.fr/il-y-a-cent-ans-la-future-radiola-fait-des-essais-depuis-levallois-perret/

image

pratique comme pylônes les 2 cheminées d’ usine :+1:

A +.

Je me demande si c’ était pas devenu l’ usine des " Câbles de Lyon " , sur le quai de Seine à Levallois , encore en activité dans les années 1980 .

" Au lendemain de la première guerre mondiale, SFR avait regroupé l’ensemble de ses activités dans un terrain situé à Levallois-Perret, 55, rue Greffühle, à la même époque, où l’on avait créé la holding CSF, qui devenait la maison-mère de la SFR.
En 1919, 200 personnes travaillent à la SFR de Levallois, quelques années après, il y en aura plus d’un millier et finalement, en 1939, au moment de la déclaration de guerre, elles sont environ 1500.
En 1991, il restait encore une implantation industrielle au 55 rue Greffuhle à Levallois-Perret, sur le même site où s’étaient regroupées et développées toutes les activités de la SFR entre les deux guerres mondiales. Levallois devenant une banlieue résidentielle de Paris, la hausse du prix du mètre carré fut l’occasion pour le groupe Thomson-CSF de réaliser une juteuse opération immobilière en vendant les terrains de Levallois pour transférer les activités à Nanterre dans le cadre d’une filiale spatiale commune avec Alcatel.
Un livre mémoire fut édité pour retracer l’histoire du centre, et puis vinrent les bulldozers qui rasèrent le berceau de la CSF.
Douze ans plus tard, à la suite de difficultés économiques, la moitié du personnel de Nanterre fut licenciée et l’autre moitié dispersée vers d’autre centres du groupe Alcatel.
Les archives rassemblées pour la réalisation du livre Mémoire ont sans doute été détruites. De l’usine engloutie, il ne reste que le livre et quelques souvenirs. "

source :

http://siteedc.edechambost.net/CSF/Levallois.html

les " Câbles de Lyon " c’ était aussi sur le quai , pas loin , mais sur Clichy

Les Câbles De Lyon

En 1917, la société Alsacienne de construction Mécanique (SACM), spécialiste des fils et câbles s’installe à Clichy le long de la Seine, au nord-est de la ville. Elle est rachetée en 1969 par Les Câbles de Lyon qui deviennent ainsi le premier câbleur français.Ancienne usine Les Câbles de Lyon

Pendant près de 70 ans y ont été fabriqués des câbles de toute nature destinés à l’équipement des réseaux électriques et téléphoniques. En 1986, elle prend le nom d’Alcatel Câble, aujourd’hui Nexans.

Cette fois , ce n’ est pas de la radio , mais de la TV ! :smiley:

" Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939 a donné un coup d’arrêt au développement de la télévision en Europe. Dommage car c’était bien parti. Les premiers essais de la télévision publique française datent d’avril 1935 et les premières émissions en décembre. Suivront des diffusions occasionnelles de Radiovision-PTT qui trouveront un rythme régulier … "

https://www.radiotsf.fr/quest-ce-quil-y-avait-a-paris-television-juste-avant-la-guerre/

1 « J'aime »

Il ne faut pas réduire la SACM aux câbles et fils. C’était une activité annexe.
C’était avant tout un spécialiste de grosse mécanique industrielle ( chaudronnerie, structure métallique,electrotechnique,etc ) dans des domaines diversifiés transports, miniers, chimie, nucléaire…

Et Marcel Laporte, Radiolo qui donne l’heure au coup de Gong. Plus tard, cette station devient Radio Paris mais en suelle année ?

de wiki :

Rachetée par un regroupement d’actionnaires dont Havas, Gaumont, la « Compagnie des Lampes » et quelques banques d’investissement comme la Banque de Paris et des Pays-Bas, Radiola devient Radio-Paris le 29 mars 1924 et change de site d’émission, qui passe à Clichy La Garenne, tout en augmentant sa puissance d’émission dans les années qui suivent.

Elle est ensuite rachetée par l’ état français en 1933 .

Bonjour à tous,
Il était question de SACM, un peu plus haut:

sch-sacm-5729.pdf (3,7 Mo)

Bonne journée,

1935 : Radio-Lyon fait des essais de télévision pendant plusieurs mois

https://www.radiotsf.fr/1935-radio-lyon-fait-des-essais-de-television-pendant-plusieurs-mois/

1 « J'aime »