Moulinet electronique

on l’avait ouvert ( le queusot) et raccorde a un spectro de masse alcatel qui nous servait de pompe a vide
autour de 10-3 cela fontionne
passé 10-5 cela ne fonctionne plus

Oui tout a fait, la bobine de Ruhmkorff ne produit pas un courant continu. ( j’ai écrit une bêtise )
Alors que les machines électrostatiques sont polarisées.

Pas directement, mais indirectement oui, puisque c’est un rayonnement calorifique (des photons infrarouges donc) qui est à l’origine de l’échauffement inégal des faces noires et blanches des ailettes!

1 « J'aime »

Je ne parle pas du tube mais du radiomètre …
Et, je réitère, on ne sait pas le taux du vide

c’est exactement ce que j’ai dit
les les experiences que l’on a mené avec le degre de vide et les µondes confirme cette realité

a l’epoque jeunes ingenieurs certain tenants de la masse du photon avaient fait le calcul avec la masse estimée a l’epoque et d’autres tenants de la theorie thermique on mene les experiences avec les moyens du labo d’epoque

pour le radiometre
on sait que cela fonctionne vers 10-3 vide de pompe primaire a 2 etages
et que cela ne fonctionne plus a 10-5 vide de pompe a diffusion
donc on a une mesure indirecte

Pour le tube à vide à ailettes de la même couleur !
merci de m’avoir indiqué 10-3 à 10-5 … c’était une inconnue de mes neu neurones je pense que tu parles là du radiomètre … parce que les deux ayant un queusot

pour le tube a ailette c’est un peu plus complique pour avoir une decharge efficace en generation d’ions et d’electrons et qui ne tourne pas au regime d’arc
il faut repecter la Loi de Paschen La loi de Paschen , loi empirique énoncée par le physicien allemand Friedrich Paschen en 1889, indique que l’apparition d’un arc électrique dans un gaz, à un certain champ électrique de claquage (dit champ disruptif), est une fonction généralement non linéaire du produit de la pression du gaz par la distance

Ok, donc tu parlais alors du tube à ailettes … donc pas des photons

toute les données de vide sont celles du radiometre

pour le tube a moulinet electronique ne connaissant ni les dimensions des electrodes ni leur ecartment je suis incapable de dire quoi que de soit sur le vide qui y règne
mais ce que je peux dire c’est que sa mise au point a du etre delicate au vu des coupelles dielectriques entourant les anodes/cathodes
image

ça c’est typique de miseres d’arcs parasites s’etablissant a l’arrire des electrodes
cela me rappelle les miseres d’arcs parasites dans les batis d’evapoation en mode diode simple

1 « J'aime »