Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

prise de courant

j’ai trouvé des prises Philips male femelle avec une résistance sur chaques broches.

Je pense qu’elles servait à abaisser la tension non ?
prises.JPG

C’est peut-être une résistance abaisseuse comme vous dites, mais pourrait aussi être un fusible. En Angleterre ils avaient des fusibles dans les prises.

Jacques.

Il y a trop de spires de fil pour que ce soit un fusible, quelle valeur fait chaque résistance ? DG

Daniel,

Ce qui m’inquiète au sujet de l’option « résistance » c’est que si elle devait servir à abaisser la tension, elles devrait obligatoirement dissiper de la puissance. Prenons un exemple: imaginons que le poste ait été conçu pour fonctionner sur un réseau 110V et qu’à l’époque l’utilisateur disposait d’un réseau 130V, soit 20V à descendre. La puissance d’un petit appareil devait faire de l’ordre de 50W. La résistance devait donc dissiper (20 x 50)/110 soit un bon 9W. Et je n’ai pas l’impression que cette résistance aurait pu dissiper 9W, ni que cette prise aurait pu résister à la chaleur dégagée (même si c’est de la bakélite). Ne parlons même pas de l’option 220V -->110V qui donnerait une dissipation de 50W dans la résistance.

Donc je continue à penser qu’il s’agit d’un fusible. La valeur de la résistance nous mettra d’accord.

Autre question que l’on ne s’est pas posée: cette prise servait-elle pour le secteur ou pour autre chose ?

Jacques.

Bonsoir

Merci pour les réponses valeur des resistances (une sur chaques broches) 1300 Ohms

Bon voilà qui aide bien.

On peut écarter l’idée d’un fusible vu la résistance.

On peut écarter l’idée d’un abaisseur de tension pour un récepteur sur secteur vu que s’il avait fallu chuter de 130 à 110V, la résistance aurait été de 44Ώ, et de 220 à 110V on aurait eu 244Ώ. Donc ce n’est pas cela.

Ce pourrait être une résistance abaisseuse de tension pour un appareil qui consomme moins qu’une radio. Prenons un cadre à préampli qui consomme 10W en 110V. Dans ce cas la résistance abaisseuse aurait fait 220Ώ pour un secteur à 130V et 1.209Ώ pour un secteur à 220V. Cependant même si le 2e cas semble plus acceptable, cette résistance aurait dû dissiper 10W, ce qui ne me parait pas possible.

Bon la résistance fait 1.300Ώ. Si elle devait chuter 20V, elle aurait dissipé 0,3W et l’appareil aurait utilisé 2W. Par contre, si elle avait dû chuter 110V, elle aurait dissipé 0,08W et l’appareil aurait consommé 0,5W. Du point de vue des puissances à dissiper dans la résistance c’est OK. Mais quel genre d’application ? Une lampe de cadran 110V branchée sur 130V - jamais rencontré, peut être un moteur de tourne-disque.

Et si cela servait à autre chose. A l’époque des tubes les entrées PU utilisaient aussi des fiches de ce diamètre avec un écartement de 19 mm.

Les suputations sont ouvertes. A vous messieurs de faire fonctionner vos neurones.

Jacques.

Il me semble avoir connu ça lors du passage du 110 au 220 , pour brancher un rasoir électrique de l’époque ??? :bulb:

Ou un jouet ? il y avait eu a ces époques des constructeurs (peu scrupuleux !) qui n’hésitait pas a proposer de tels dispositifs pour alimenter des jouets sur le secteur !

:imp:

Patrick

moi aussi je pensais au rasoir electrique…

je crois aussi qu’il y en a une resistance dans chaque branche non?

mais je fais pas de calcul comme ON5MJ :wink:

un rasoir c’est qq Watts…et Philips fait du rasoir electrique…

j’en ai repares a 16ans pour mon pere, et des aspirateurs,seche cheveux, fer a friser…

les reparateurs « radio » du cote de mon oncle m’avait surnomme « le roi du Babyliss » :stuck_out_tongue:

Un rasoir électrique oui; un sèche-cheveux, babyliss, aspirateur, … non ces derniers consomment trop. Le calcul nous amène à une application consommant moins de 2 à 3W.

Si on regarde bien la photo, on voit que cette prise s’ajoute sur un cordon préexistant car il y a deux connexions à droite. C’est donc bien un adaptateur de tension.Tout pourrait dépendre de l’environnement où on a trouvé ces prises. Si c’est une radio je penche vers l’alimentation d’une platine de tourne-disques débranchable. Si c’est un électroménager on pourrait penser à un rasoir, éventuellement un petit ventilateur de table. Mais je pense aussi que Philips a débuté ses rasoirs électriques à la fin des années 50 et qu’à cette époque ils n’utilisaient déjà plus de prises en bakélite car les cordons moulés normalisés existaient déjà. En outre le secteur était déjà passé au 220V (du moins chez nous). Donc le rasoir a du plomb dans l’aile.

Jacques.

Reste l’hypotese du jouet ! ou du chargeur de petits accus !?

Patrick

Oui Patrick, pourquoi pas mais Philips était-il dans le marché du jouet ou du chargeur d’accus.

Jacques.

bonsoir,

je me souviens d’avoir vu cet accessoire, mais je crois me souvenir (je crois seulement) que c’était pour un rasoir.

Nous sommes de vrais Cherloque Olm’sse n’est-il pas ?

Jacques.

Bonsoir

Effectivement il s’agit de réducteur de tensions 220/110 pour rasoir électrique Philips (modèle ancien à une seule tête)

Cela fait plus de 50 ans que j’utilise des rasoirs Philips (uniquement ) et j’en ai possédé plusieurs qui était livrés avec ce réducteur ce qui à l’époque leur évitait de mettre un commutateur bi-tensions.

Salutations

J.Claude