Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

Pspice et effet Miller

Une question aux utilisateurs de Pspice :

dans les modélisations PSpice des tubes, comme par exemple Tubemod.zip provenant de normankoren.com/Audio/Tubemodelinstr.HTM, il y a les capa interelectrodes qui sont prévues.

Mais j’ai l’impression que cela ne modélise pas l’effet Miller, puisque cet effet miller dit que la capa équivalente d’entrée depend du gain, donc du circuit dans lequel est placé le tube.

ai-je raison ?

Si en effet l’effet Miller n’est pas pris en compte, cela doit être facile à pallier (un parametre à ajouter qui represente le gain), mais je voudrais être sûr d’avoir bien compris…

jerome

L’effet Miller n’est qu’une façon simple (et même un peu simpllifiée) de déterminer l’augmentation de la capacité d’entrée d’un étage amplificateur en fonction du gain et de la capacité de réaction (entrée-sortie) de cet étage. Il n’y a rien à ajouter dans le modèle pour représenter cela : le seul fait d’avoir une capacité grille-plaque non nulle et un gain supérieur à 1 entraîne l’augmentation de la capacité d’entrée du montage.

Cela peut se vérifier en calculant l’impédance d’entrée d’un étage amplificateur à tube, où mieux l’admitance complexe, ce qui permet de déterminer la capacité d’entrée et la résistance pure en parallèle. Spice permet de calculer les composantes de l’impédance d’entrée d’un montage en faisant tracer, par exemple, le rapport ie/ve. La partie réelle de ce rapport donne l’inverse de la résistance d’entrée et la partie imaginaire donne Cex2xPIxF (Ce x omega) d’où l’on peut déduire la capacité d’entrée Ce. On vérifie alors que Ce est bien la somme de la capacité grille-cathode plus la capacité Miller (gain en tension x capacité grille plaque).

Nota :

  • on peut faire pareil pour un étage à transistor, l’effet Miller ne dépend pas du type d’amplificateur utilisé

  • dans Pspice existent les fonctions R(x) = partie réelle de x et IMG(x) = partie imaginaire de x. Ainsi en supposant qu’on attaque la grille à travers un condensateur C1 sur la broche 2, on fera tracer la courbe : IMG(i(c1)/v(2))/(2*PI()*F) en fonction de F ce qui donnera la capacité d’entrée du montage.

O. D.

Pour compléter la réponse d’Olivier Decelle, l’effet Miller est non seulement bien pris en compte, mais d’autres défauts dus à la capacité parasite aussi.

Si par exemple on met 2 circuits accordés sur la même fréquence, un dans le circuit de grille et un dans le circuit d’anode, la triode accroche violemment et on doit la « neutrodyner » sur la simulation…

Pour qui à bricolé réellement sur les lampes, on retrouve exactement les mêmes réactions sur le simulateur… et on ne risque pas de se bruler avec le fer à souder :smiley:

Ouais mais en fabriquant des amplis sur spice on risque pas non plus d’attaper mal au doigts !!!

cordialement

Pierre :smiley: :smiley: :laughing: :laughing: 8)

merci pour vos réponses.

Voilà qui me donne encore plus envie d’utiliser Pspice, mais… je n’ai pas réussi à l’installer !

J’ai pourtant suivi les instructions de JC JARDINE sur son site, mais à la fin de l’installation, j’ai un message m’annoncant qu’il manque des fichiers .dll

shematics fonctionne tout de même, mais quand je lance une simulation, j’ai le message « failed to connect to the pspice simulation server » !

je suis desespéré, que faire ?

jérôme

Bizarre, bizarre,…

L’installation se déroule-t-elle exactement comme indiquée sur :

perso.wanadoo.fr/tsf/pspice/pspordi.htm ?

N’avez vous pas d’autres messages pendant l’installation ?

oui, j’ai suivi scrupuleusement les indications de perso.wanadoo.fr/tsf/pspice/pspordi.htm en téléchargeant PSPICE 9.1 sur le site indiqué.

à la fin de l’installation, j’ai un message m’indiquant :

  1. que les fichiers avec extension .sch (et d’autres) sont déjà associé a une autre application, et qu’on ne pourra pas les ouvrir par un double clic

  2. qu’il manque des fichiers .dll a l’issu de l’installation.

J’ai débranché les anti-virus, coché la case capture ou schematics ou les deux pour voir, rien n’y fait !

j’ai un Pentium5 200Mhz avec windows95, ça devrait etre suffisant, je pense ?

Je vais essayer sur le PC d’une amie pour voir si c’est pareil, mais j’aimerai bien avoir PSPICE chez moi…

jerome

Bonjour!

A mon avis, vous devriez faire la mise à jour au moins vers Win98 deuxième édition ou Windows Millenium ou même vers WinXP - le meilleur ! Mais un tel programme doit être très lourd pour votre ordi donc changez aussi d’appareil… malheureusement il n’y a pas 32 solutions…

Cordialement,

Effectivement, Windows 95, peut poser des problèmes. Je me s’ouviens qu’à l’époque, il fallait ajouter une extension à la suite de « psched.exe » pour démarrer l’éditeur de schémas. Je vais essayer de retouver cela, mais il y a peu de chances que j’ai gardé ces documents…

bon, je vais essayer de downloader une version antérieure de PSPICE, qui marchera peut etre mieux avec Windows95…

j’ai également demandé un CD de la version 10.0 de PSPICE sur orcad.com/downloads/orcadlite10/default.asp : l’envoi est gratuit, ce qui est appréciable. On peut aussi downloader cette version, mais ca fait 174Mo, quand même…

J’espere donc utiliser PSPICE un jour, mais pour l’instant, ça ne marche pas… :cry:

jérôme