Restauration d'un C50 Ducretet

Ayant récemment acquis un Ducretet 50 pour une somme modique sur Ebay (une fois n'est pas coutume), j'ai entrepris sa restauration dont voici les étapes. En premier lieu, déconnexion du HP et sortie du châssis de la caisse. Puis sortie du HP et vérification de continuité du transfo BF et de la bobine d'excitation. Celle-ci devrait faire 1630 ohms environ. Jusque là tout va bien, pas de coupure. Cependant, la membrane a souffert au niveau de la toile cache qui est déchirée et le pourtour se décolle. Heureusement, la colle néoprène gel fait des merveilles pour ce type de réparation; La toile sera remplacée. Ensuite vient le dépoussiérage du chassis et examen du câblage. Le transfo d'alimentation a été remplacé il y a de nombreuses années (il semblerait que cela s'est produit sur plusieurs exemplaires de ce type). Avant d'entrepprendre la restauration électronique, je commence par m'occuper d'ôter le vernis de la caisse qui a pas mal souffert durant toutes ces années. Ponçage, vernissage, re-ponçage, re-vernissage etc. jusqu'à obtenir un résultat assez correct. J'ai opté pour un vernis acajou clair satiné, le vernis brillant laissant plus facilement voir les traces de pinceau. A présent, la partie électronique. Il faut changer tous les condensateurs chimiques et papiers  sans exception, sans oublier ceux du bloc capa. Pour ce faire j'ai repéré les cinq fils du bloc, coupé les connexions, puis connectés des condensateurs de remplacement à la place. (voir schéma du bloc sur fiche 531) .

J'ai trouvé quelques résistances coupées et d'autres qui ont changé de valeur. Donc il faut toutes les vérifer. Sur le chassis il y a de la rouille. je ne l'ai pas repeint, mais huilé à la vaseline toutes les parties atteintes. Pour les lampes, la 2B7 était défectueuse (crachotements), la 58 un peu faible, la 2A5 à 70% de courant, la 2A7 encore bonne. J'ai trouvé des lampes en bon état et remplacé celles qui étaient faibles ou franchement défectueuses. Après tout cela je suis récompensé, car la qualité sonore de ce poste m'a surpris.Cette cure de jouvence lui a donc réussit. voir les photos jointes  

Suite: chassis dépoussiéré, puis nettoyé. Restauration électronique terminée, réimprégnation au vernis des bobinages HF et essais avec HP.

phpphpphp