Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

Rg,utilité

Bonjour,

J’aimerais connaitre l’utilité de la résistance de grille de commande,car j’ai constaté sur mon SE d’EL34 qu’en la supprimant le son devenait moins fort,la disto était plus élevée et G2 rougissait.

Merci

Elle est normalement située entre la grille et la masse pour évacuer le léger courant inverse de grille (elle augmente même légèrement la polar), en cas de polarisation automatique par résistance/ condensateur dans le circuit de cathode (valeur 500k à 1M sur la grille).

Si dans votre schéma il y avait une polar négative amenée sur la grille via cette résistance, en déconnectant la résistance vous supprimez la polarisation de grille (potentiel flottant) ce qui placerait le point de fonctionnement du tube en un endroit imprévisible mais probablement positif. Dans ce cas: augmentation du courant plaque et du courant écran et bonsoir les dégâts au tube. Il est préférable de s’en tenir aux circuits éprouvés ou alors de vérifier que votre tube est correctement polarisé.

La distorsion est logique (surtout avec le potentiomètre de volume poussé) vu que votre signal amplifié déborde dans la zone de saturation du courant plaque.

Jacques.

Il y a souvent une résistance en série avec la grille, dont le rôle est de limiter les tendances à l’oscillation des tubes de puissance. En enlevant cette résistance (de quelques Kohms en général) le tube se transforme en oscillateur. Cela est théoriquement inaudible mais en fait se traduit par un son plus dur, moins de puissance utile en BF et une dissipation de chaleur plus importante sur la plaque et les autres électrodes.

Cordialement Pierre

Dans « la radio mais c’est très simple », Aisberg donnait une explication très imagée du rôle de la résistance de grille expliquée par OH5MJ (doc joint).

Vu les symptomes de votre ampli, vous devez plutôt parler d’une résistance série entre la grille et le condo de liaison (explication de P Cornic).

Pouvez vous donner le schéma de votre ampli ? Un coup de Pspice et hop…

Si vous pouviez aussi donner quelques renseignements sur le transfo de sortie…
Rg1.gif

Voici le plan.J’aimerais jute uendernière présison:est-ce que une mauvaise valeur de cette résistance peut rédire fortement la bande passante?

(désolé pour la coupure de l’image mais sinon lme forum ne prenait pas)

Houla ! Sur votre schéma la boucle de contre-réaction à l’air d’avoir disparue.

Il manquerait aussi le condo chimique pour découpler l’alimentation de la ECC82.

Ces deux points expliqueraient bien vos problèmes d’instabilité et votre montage tiendrait plus d’un émetteur HF à fréquence indéterminée que d’un ampli BF.

L’absence de ces éléments est-elle réelle ?

J’avais cru comprendre que c’était la résistance de 470K qui avait été déconnectée plutôt que celle qui est en série avec la grille. Mon explication ne correspond donc pas au cas envisagé (j’avais pas vu le schéma).

Effectivement il manque aussi les découplages.

Jacques.

Je n’avais pas remarqué les valeurs anormales des résistances d’anodes des triodes.

On dirait que ce montage a été modifié pour justement ne pas faire de contre réaction. Le gain des triodes a été « assassiné » en conséquence.

Cela ressemble à un montage « audiophile » qui doit donner 10 à 20% de distorsion avec une EL 34 montée en penthode.

Peut-être, si vous cherchez vraiment à faire un ampli audiophile, vaudrait-il mieux monter la EL34 en triode et ré-augmenter le gain de la ECC 82 (ou 83). La distorsion tomberait comme sur les ampli audiophiles habituels à 10% environ et serait plus agéable. Mais la puissance ne sera pas terrible…

Il manque quand même le condo de découplage sur l’alim de la ECC82.

J’ai essayé votre schéma avec Pspice. J’ai supposé que la double triode était une ECC83 et la penthode une EL34.

Les courbes sont assez horribles et la distorsion frise les 25% à 6 Watts pour ne pas insister… La seconde triode est d’ailleurs mal polarisée…

Une penthode de puissance ne doit pas être utilisée sans contre-réaction.

Par contre, si vous montez la EL34 en pseudo-triode la sonorité devrait être plaisante.

La puissance maxi n’est que de 2 W (j’ai supposé un transfo de sortie de 3500 ohms), mais la distorsion à 1 kHz n’est que de 6% principalement due à de l’harmonique 2 (doc joint).

Si vous montez la EL34 en triode, il faudrait changer sa résistance de cathode (470 ohms pour avoir une tension de polarisatin de 20 V environ) et augmenter un peu le gain de la seconde ECC83 (1200 ohms dans la cathode et 33 kohms dans l’anode).

Si vous avez chargé la bibliothèque « tube BF » de psipce, je peux vous envoyer le schéma. Il suffit de modifier une valeur de composant pour voir de suite quelle en est la conséquence.
el34_tr.gif

Bon,merci pour toutes vos précieuses réponses.Elles m’ont beaucoup aidé.J’ai fini mon préamp avec des ECC83(1 triode par canal),que j’avais déja décrit et,je ne comprends pas,a la sortie du préampli le signal est tres propre alors qu’avec l’étage de puissance il est dégeulasse.C’est une EL34 avec 300 v a l’anode et sur G2,avec une charge de 2K.Il n’y a pas de résistance sur G2,une 100 ohms 2w a la catode sans condo de découplage pour l’instant et une 150K sur G1 directement reliée entre le condo de liaison et la masse,pas de résistance entre le condo de liaison et G1.

Merci pour vos réponses