Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

RIAA(suite)

BOnjour,

En faisant dse recherches sur le net a propos de mon préamp RIAA a tubes,je suis tombé sur cette page,un préamp RIAA MC.cela fonctionne t-il vraiment?

users.otenet.gr/~athsam/hampton_ … g_coil.htm

Ce préampli doit sans doute être placé avant un prémpli RIAA pour cellule à aimant mobile.

En effet, il n’a pas de correction RIAA incorporée, il se contente d’amplifier le signal en minimisant le bruit (usage de triodes en parallèle)

donc il n’est pas possible de brancher sa platine dessus pour sortir sur une entrée aux d’un ampli

Il existe des quantités schémas de correcteurs RIAA qui ont fait leur preuves et qui ont été données sur l’ancien forum. Pourquoi chercher des trucs bizarres :confused:

Ce type de correcteur ne concerne que les cellules « magnétiques » pas les cellules de type piézo.

bonjour JC , ce préampli est bien destiné à suivre un phonolecteur à bobine mobile et à précéder un prémpli RIAA classique , c’est pour cela qu’on l’appelle un prépréampli , il est conçu pour amplifier le niveau très faible des MC qq centaines de microvolts , avec un bruit rapporté le plus faible possible bien entendu , deux moyens dans ce but sont utilisés , le moyen passif à l’aide d’un transfo élévateur de bonne qualité (très cher) et le moyen actif transitors bipolaires ou unipolaires et même tube , sur le plan du bruit le transfo se révèle supérieur .

Donc mis a part donner le son « lampes »,cet appareil n’a aucun intéret

MErci pour vos réponses

Si cet appareil a un intérêt. C’est de légèrement préamplifier le signal pour attaquer une préampli RIAA qui n’a pas la sensibilité requise pour être attaquer par une cellule à bobine mobile dont le niveau de sortie est trop faible.

maintenant dans votre cas, effectivement, il ne permettra pas d’attaquer directement une entrée AUX sur votre ampli.

Cordialement

frédéric ABIGNOLI