Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

Zenith trans-oceanic - Royal 1000 - quelle tension ?

Bonjour,

Pour me changer un peu des radios franco-françaises à oreilles - quoique j’en suis intatiable ! - je me suis offert un Zenith à transistor.

Maginfique construction, je ne sais même pas comment le démonter… Je ne vois pas de boitier à piles, je ne sais même pas s’il faut du 6 ou 9 ou 12V…

Enfin si une bonne âme possède un schémas de superbe poste ! [Vive la radio à oreille]

Une ou deux photos? le type ou modèle ? Cordialement Daniel

Vous nous donnez peu de renseignements. Il me semble qu’une parente avait un récepteur avec ce genre de nom à la fin des années 60. Dans son cas je me souviens qu’elle mettait des grosses piles 1,5V dans un compartiment dans le bas de la radio. L’antenne téléscopique était incluse dans la poignée que l’on pouvait mettre en position verticale et étendre l’antenne. Il y avait une triclée de bandes ondes courtes, bouton de recherche de stations latéral (je crois) et sur la face avant on abaissait un panneau contenant un livret de fréquences, etc. Cela correspond-t-il à votre bijou ?

Jacques.

Si c’est le même, pour le logement des piles c’est dérrière, on ouvre en soulevant le loquet accessible par le trous. les piles doivent se connecter en bas à droite, sur le mien il reste le connecteur ? mais je ne sais pas quel branchement, ni la tension. le schéma serait aussi le bienvenu

Avez vous repéré ou se cache l’antenne? :astonished:

Le détail du loquet, et l’antenne… dans la poignée :exclamation:

DG

Oui c’est exactement la même radio. Et comme je le disais l’antenne extensible est dans la poignée. Belle bête. Conçue pour l’écoute du broadcast AM aux colonies. Pas hyper-sensible surtout avec une antenne aussi courte.

Pour ce qui est de la tension il suffit de mesurer l’espace de logement des piles pour savoir combien de piles il fallait. A partir de là vous n’avez qu’à multiplier par 1,5 V. CQFD. (attention il pourrait y avoir un troisième fil car certains amplis push-pull BF de l’époque utilisaient une prise médiane sur les batteries).

Pour la polarité je regarderais le logement des piles. Soit il y a un signe plus et moins pour indiquer le sens de branchement des piles (ou un dessin repésentant les pôles des piles) et il suffit alors de repérer les fils + et -. Une habitude depuis longtemps est de mettre le + sur un fil rouge et le - sur un fil noir. En fonction de la technologie de l’époque on ne peut pas supposer que le + ou le - est à la masse car cela dépend des transistors utilisés (PNP ou NPN ? parfois les deux en même temps). Sinon il faut suivre le circuit d’alimentation et regarder la polarité des chimiques.

Jacques.

Bonsoir

Voir le site:http://www.transoceanic.nostalgiaair.org/

Carlos

J’ai jeté un oeil au schéma trouvé sur le site proposé par Farinha. Il y a 9 piles de 1,5V donc 13,5V, avec une prise intermédiaire à 12V. Respectivement le négatif (0V) général est le fil vert, la prise intermédiaire à +12v est sur le fil noir et le +13,5V est le fil brun. Le compartiment piles se branche au récepteur par un connecteur rond à 3 contacts. Le schéma de la BF utilise un transfo à push-pull. Donc pas de prise centrale sur les batteries. Apparement on pourrait se passer de la dernière pile de 1,5V car on dirait qu’elle ne sert qu’à éclairer le cadran (deux loupiottes) au travers d’un interrupteur et qu’elle n’affecterait pas le fonctionnement de la radio.

Jacques.

genial ce site , je verrai ça de plus prés ce soir , d’autant que j’ai deux modèles ‹ noirs › à lampes ou je n’ai jamais mis le nez… merci. DG

Merci pour vos infos, c’est effectivement cette radio.

Quand à sa sensibilité, j’aurai l’ocasion de comparer avec son ancêtre à lampe le 600, avec lequel je capte magnifiquement les radios d’Afrique. [Vive la radio à oreille]