Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

a l'aide!

Bonjour,

sur un Hornyphon W 236 A de 1941,la tache s’avere plus dure que prevue pour mes connaissances basiques :blush: ,.les mesures a la EL11 donnent 210V a l’anode ,217V a l’ecran,la tension au sortir du 2eme condo etant de 217V.Jusque la,ca va.A la EBF11,j’ai 217V a l’anode,mais 16V a la g2,le 20nf est neuf,les resistances,0,2MH et 50KH sont OK.Sur la ECH11,j’ai 17V sur l’anode,14V sur G2+4,14V sur l’anode triode et -o,5V sur G1.Evidemment le poste est muet.Help.Merci.JPP
w 236 a.JPG

Le plan serait lisible si vous le tourniez de 90° et que vous ne le comprimiez pas autant. Avec une image 800 H x 600 V on pourrait le lire à l’écran, sinon avec encore plus de pixels il pourra être téléchargé et lu dans une fenêtre séparée.

Lorsque vous mettez votre doigt sur l’entrée grille de la 1ere lampe BF avez vous un gros ronflement dans le HP. Si vous craignez la HT utilisez un condensateur.

Jacques.

bonjour et merci ,

la partie BF est OK,je l’ai testee avec un P.UP.J’ai egalement essaye,suivant Sorokhine,de voir si l’ECH oscillait,mais la ,rien.Cord.JP

le schema droit
horny 2.JPG

D’après le schéma, la tension sur la plaque de la EBF11 devrait être à peu près la même que sur la plaque de la ECH11. Pourtant on croit deviner que ces tensions sont marquées 260 V et 160 V (?) respectivement. On peut se demander si la résistance de 10k (?) qui vient du + HT est bien placée sur le schéma. Si elle était après la connexion qui alimente la plaque de la EBF11 cela expliquerait votre constatation : 217 V sur l’anode EBF11, 16 V sur l’écran et 17 V à l’anode de la ECH11.

Il faudrait voir du coté du condensateur de 4µF qui découple cette ligne (fuite ?) ou la résistance de 10 k coupée ou ayant changé de valeur.

Cela serait plus facile avec un schéma plus net ; on pourrait lire les valeurs des tensions « normales ».

O. D.

CA ne m’étonnerai pas un condo qui fuit…Faudrait donc voir en premier le 4µF ansi que le 50µF de gauche,mais si ces condos sont de l’époque,n’essayez pas de coimprendre,changez-les avant que la AZ11 rende l’ame…

Pierre

bonsoir’

j’ai oublie de dire que j’ai par precaution change le 4MF,le 50MF et la Rde 10KH,qui au demeurant est brulante et c’est une 4W,alors,je ne sais plus :cry: Cord.JPP
Nowy obraz.JPG

Je ne suis pas sûr que le schéma soit 100% correct. En effet, les consommations annoncées des deux premiers tubes font (avec l’écran de la pentode) environ 13 à 14 mA. Or ce courant passerait dans la résistance de 10 KΏ, ce qui provoquerait une chute de tension de 130 à 140V. Comme la tension sur la plaque de la EBF11 est annoncée à 240V, cela signiferait qu’à l’entrée de la résistance on aurait 370 à 380V. Ce qui n’est pas le cas apparemment puisque le schéma indique 260V (valeur courante pour un tel poste). Conclusion: il y a une erreur quelquepart, probablement la valeur de la résistance de 10KΏ. Pour moi elle devrait être de 2KΏ (si les polarisations sont OK, donc aussi les consommations - voir ci-après).

Le fait d’avoir 17V sur l’écran de la EBF11 signifie une chute de tension de 200V dans la 50KΏ, soit un courant de 4mA sur l’écran. Cela me semble un peu beaucoup. Donc la polarisation devrait être inadéquate. Ceci se vérifie aussi par la faible tension sur les plaques de la première lampe (consommation importante) puisque cette lampe a la même source de polarisation que la lampe FI. Comme vous signalez que la 0,2 MΏ est OK on peut supposer que c’est la production de la tension négative de polar qui est fautive. Il me semble que la résistance de 125Ώ connectée à la AZ11 devrait être suspecte (voir aussi la 50KΏ). Mesurez la valeur de cette résistance et la valeur de la tension de polarisation. Cela devrait réserver des surprises. Notamment que si le poste à fonctionné longtemps comme cela les deux premiers tubes devraient être « un peu » usés. C’est le péché mignon des postes à polarisation de ce type (cathodes à la masse)

Jacques.

Le dernier schéma joint confirme la thèse de la mauvaise position de la résistance de 10 kohm. Plutôt que d’être entre la connexion de l’EM11 et l’anode de l’EBF11 comme indiqué sur le schéma, elle doit être entre la connexion de l’anode de l’EBF11 et le résistance de 50 kohm qui alimente l’écran de ce tube. En effet, comme l’a fait remarquer Jacques, si l’on était dans la configuration du schéma le courant traversant la résistance de 10 kohm serait environ 13.4 mA et la haute tension réduite serait de 240 - 10x13.4 = 106 V au lieu de 160. De plus la tension à l’anode de la EBF11 ne pourrait pas être de 240 V.

Si l’on suppose la résistance de 10 kohm branchée entre la prise de l’anode et celle de l’écran (via la R de 50 kohm) de l’EBF11 : la tension sur l’anode de ce tube est bien la haute tension de 240 V, le courant qui traverse la R de 10 kohm n’est plus que de 6.3 + 1.6 = 7.9 mA ce qui crée une chute d’environ 80 V dans cette résistance et donne une haute tension réduite de 160 V conforme aux autres indications du schéma (notamment à l’anode de l’ECH11)

Les mesures faites confirment cette hypothèse : on a bien la haute tension sur l’anode de l’EBF11. Si la tension après la résistance de 10 kohm tombe à 17 V environ c’est que le courant en question est de 20 mA (200 V sur 10 kohm). Reste à déterminer ce qui cause ce courant excessif : vous pouvez peut-être essayer de retirer l’EBF11 pour voir si les tensions sur l’ECH11 sont toujours les mêmes et si oui retirer également l’ECH11 et mesurer les tensions sur les supports des tubes. Mesurer aussi la tension au négatif du 50µ, elle doit être de l’ordre de -6 à -7 V.

O. D.

Bonjour,

merci pour vos precieux conseils.je m’y attaque et vous tiens au « courant » en continu,bien sur :laughing: JP

j’ai trouve un autre schema,peut-etre plus conforme…Qu’en pensent nos docteurs? :wink: JP
horny.JPG

Ceci me semble plus conforme.

Même diagnostic: la polarisation devrait être mauvaise. Le schéma donne -6,5V sur le point milieu du transfo HT. Donc voir la résistance de 125 ohms (125 ohms x 52 mA = 6,5V). La polar est sans doute beaucoup plus faible que les 6,5V attendus. Attention tous les tubes étants polarisés par le même circuit, lorsque celui-ci déconne on pompe tous les tubes en même temps → ne pas traîner avec une polar incorrecte.

Jacques.

Hello,

j’ai fait les mesures:La R de 125Ohm fait 132Ohm,la tension au - du 50Mf fait - 5,6V.avec ou sans lampes ECH et EBF,les tensions sont inchangees :cry: cord.JP

rehi,

autre particularite sur le chassis:la R de 125OHM ne se trouve pas entre les - des condos de filtrage mais entre le - du 8Mf et la prise mediane du TR a -6,5V.Le - du 8Mf va a la masse avec une extremite de la R125,le - du 16Mf etant a la masse ailleurs sur le chassis.Cela a-t-il une influence sur notre panne?Merci.JP

Il semble se confirmer que le problème ne vient pas d’un débit trop important des tubes ECH11 et EBF11 puisqu’en les enlevant la haute tension réduite reste à 17 V. A priori on pouvait s’en douter car la ECH11 ne peut pas débiter grand chose avec 17 V de « haute » tension et l’EBF11 était bien coincée avec 16 V à l’écran. La cause principale doit venir d’une fuite entre la ligne HT réduite et la masse : soit un composant défectueux soit un court-circuit partiel.

Pour trouver le coupable je vous propose :

  • inspecter attentivement la ligne HT réduite pour s’assurer qu’il n’y a pas de court-circuits, même partiels, avec la masse et voir si les 2 résistances de 50 kohm n’ont pas souffert

  • les 2 tubes retirés, poste éteint, mesurer la résistance entre la HT réduite et la masse ; on devrait trouver une résistance infinie sans la panne mais moins de 1000 Ohm dans notre cas (à condition que la fuite ne dépende pas de la tension). Si l’on trouve une résistance inférieure à 10 kohm, débrancher le + du 5µF et remesurer. Tant que l’on trouve une résistance anormale on débranche successivement les lignes qui partent de la HT réduite : R de 50 kohm de la G2-4 ECH11, ligne qui va au transfo FI1 et à la R de 30k (anode triode EH11), 10 Mohm et 50 k (G2 EBF11). Si l’on a tout débranché et que la résistance est toujours trop faible appeler un exorciste :smiling_imp:

  • si l’on mesure à froid une résistance très élevée il faut appliquer la même démarche en mesurant la HT réduite (en sortie de la 10 kohm) sans les tubes et en débranchant successivement les mêmes que précédemment. Ne pas trop traîner car la R de 10 k encaisse 5 W pendant ce temps là.

O. D.

La polar étant bonne je pense que Olivier a raison. Vérifier le chimique de 4µF découplant la résistance de 10K.

Jacques.

ALORS LA,JE DIS BRAVO :smiley:

j’ai fait point par point ce que vous avez dit.La resistance entre la HT reduite et la masse etait bien de 940 OHM.,j’ai debranche le + du 4 Mf et la ,resistance sup a 200 MGOHM.J’ai change le 4 Mf,pourtant neuf,et voila:161V et le poste fonctionne.Mille mercis pour vos conseils,votre science et votre patience.JPP.Varsovie
hornyphon prinz 41 v4.JPG

Une chose m’étonne : l’anode de la triode oscillatrice de l’ECH11 est alimentée par la HT réduite après la 10k. Or cette tension va fluctuer sous l’action du CAG qui fait varier le courant anodique de l’ECH et de l’EBF. Pas très fameux pour la stabilité de l’oscillateur !

Cher Jean vous avez parfaitement raison. Je n’avais pas pris attention à ce point puisque le problème de départ était de dépanner une radio à partir d’un schéma.

Dans certains récepteurs, les circuits étaient configurés pour utiliser le moins de composants possible becauze prix. Il aurait fallu une autre ligne HT réduite séparée mais cela signifiait 1 ou 2 résistances et au moins un chimique en plus.

Jacques.