Injection audio FM sur Stromberg Carlson de 1934

Bonjour à tou(te)s,

Ajouter un FM5 sur un poste des années 30 n’est pas toujours simple… Certains (Philips 930A) n’ont simplement pas de potentiomètre de volume, d’autres (Manufrance BA36) nécessitent un transfo pour injecter dans le push-pull, etc…

Aujourd’hui c’est un Stromberg Carlson en deux chassis, modèles 68 - 69, de 1934-35. Je cherche la meilleure astuce pour profiter des commandes existantes.

  • La commande de volume se fait par la polarisation de la cathode de l’ampli FI (6D6) via R8 ;
  • Un étouffe aigus en sortie de la triode BF (85) est réglé par R9.

Le plus simple me semble d’injecter l’audio basse impédance en provenance du FM5 sur R9, qui, en FM, servirait alors de commande de volume (sans que cela ne nuise à son fonctionnement comme étouffe aigus en AM)…

Ceci à condition que le niveau soit suffisant pour entrer dans le transfo entre 85 et 42… Sinon je supprime l’étouffe aigus (C51) et j’utilise R9 pour injecter sur la grille de la 85 !

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous plus judicieux à suggérer ? Idées bienvenues :stuck_out_tongue_winking_eye:

Stromberg Carlson 68 69 (1934-35).pdf (764,5 Ko)

cela devrait fonctionner en injectant su l’extremité libre de R9
mais sur ces montages on a qq fois de mauvaises surprises du type accrochage
mais cela se tente
la linearite de la commande sera aussi peut etre un peu etrange cat la triode a une R interne de 10K environ par rapport a un pot de 200K ça va un peu "tasser la linearié

Suite… Pour l’instant (après restauration et adaptations de l’ordre de la microchirurgie), j’ai injecté sur la plaque de la 85, à travers un pot LOG de 10K (et une capa de 100nF).
Ca marche mais c’est limite en niveau et ça manque un peu de volume…

J’avais pensé injecter sur la grille de la 85 pour récupérer un peu de gain, mais l’impédance en sortie de détection est beaucoup trop faible ! (300 ohm rien que les résistances).
Et je n’ai pas la possibilité de commuter, car la commutation est sur l’autre chassis…

Je ne vois pas trop comment améliorer les choses…

Note (évidente…) pour la lecture des schémas Stromberg Carlson de cette époque :
- le symbole ω (omega minuscule) signifie des OHMS
- le symbole Ω (omega majuscule) signifie des KILO OHMS

Une impedance de detection de 300 ohms pas possyble physiquement pour des tubes
C’est plutot 100 a 200K pour des tubes
panne ou erreur de mesure ??
a mon avis vu les resistances et les schemas classiques je dirais plutot
le symbole Ω (omega majuscule) signifie des MEGOHMS*
R18 resistance de fuite de grille ne peut faire que 2Mo et pas 2Ko
essayez d’injecter ici par une capa de 10nF bien sur il faudra un pot de reglage volume

Oui autant pour moi, ça m’étonnait aussi une impédance aussi basse !

Donc ça devrait marcher en injectant sur la grille, comme je pensais faire au début.

J’ai modifié le FM5 pour insérer le potentiomètre (10K LOG) AVANT le relais, de façon à ce que la commutation soit efficace mais qu’il n’y ait pas de perturbation s’il n’est pas enclenché.

Je vais tout de même tenter de baisser R18, si je trouve une valeur :

  • assez basse pour pouvoir injecter en utilisant le câble non blindé (existant pour relier les 2 châssis) sans ronflement…
  • assez haute pour ne pas perturber la détection AM. Avec quelques Ko, ça fonctionne encore très bien !

avec un fil blindé cela ne devrait pas ronfler
sauf problemes de boucle dans les retours de masse et en ce cas abaisser la R de grille ne changera pas grand chose car les boucles dans les retours de masse sont a tres basse impedance et le seul moyen de traiter le probleme est de supprimer les boucles
mais tu verra bien si ça ronfle ou non c’est la surprise finale

Diantre. Je n’arrive pas à éliminer ce ronflement… Fichu poste en deux châssis :rage:
J’ai établi la connexion avec un câble blindé, j’ai tenté de connecter sa masse d’un seul côté ou de l’autre pour éviter les boucles, etc.
J’ai fini par observer que toute connexion de mon départ BF à la masse du châssis RF (dans lequel se trouve bien sûr le FM5) produit un fort ronflement… dès que le FM5 est alimenté par l’alternatif (je me suis piqué sur le 6.3V des éclairages).
Et ce, même si je n’envoie pas la sortie du FM5 ! Dès que le point B (simple rebouclage) est à la masse du châssis RF ça ronfle lorsque le FM5 est alimenté.
Mon hypothèse est que le doubleur du FM5 induit un parasite sur la masse du châssis RF.
Si j’alimente le FM5 avec une pile, tout fonctionne bien, aucun ronflement.

Dans la config du schéma ci-dessous, ronflement ! Dès que je débranche A7, le ronflement se tait. Si j’alimente le FM5 par pile pas de ronflement…

Je sèche un peu…

donc c’est le retour de masse du FM5 qui recupere le ronflement
cela doit provenir du courant de chauffage des tubes qui circule dans les chassis
le plus simple adjoindre un petit transfo ( et pas une alim a decoupage) sortant 6 a 8V alternatif ou continu pour alimenter le FM5 independament du chauffage 6.3V

1 « J'aime »

oui c’est effectivement ce que je pense

oui mais c’est tout de même dû à la nature du FM5 (le doubleur ?) : les lampes d’éclairage cadran retournent à la masse par le même canal et ne génèrent pas de parasite

pas si simple ! il n’y a pas d’arrivée d’alim sur ce chassis à part :

  • la HT
  • le 6.3V des éclairages cadran (qui est aussi celui des chauffages des lampes du chassis ampli) sur lequel je me suis piqué
  • le chauffage des lampes de ce chassis (mais en série : 3*6.3 = 18.9V et isolé de sa masse)

ce n’est pas le doubleur car le FM5 a ete utilisé pas mal de fois avec ce mode sans problemes *
ce vient sans doute de la structure des masses de ton poste
je ne vois pas d’autres solution a part bidouiller completement les masses du poste sans garantie de resultat , on risque d’ameliorer le FM5 et de degrader le poste
l’experience de ceux qui ont installe pas mal de FM5 montre qu’en ce cas c’est la seule porte de sortie simple
Un petit transfo 220V > 6 a 7V AC installe dans le chassis ou il y a le 220V et deux fils torsades allant ou est installé le FM5

cahier des charges : ne pas ajouter de fil + connectique entre les chassis…

je vais essayer une autre solution : un petit transfo 1:1 sur la BF en sortie du FM5 pour isoler mon départ BF de la masse du chassis où est le FM5

si le rebouclage de masse se fait par la masse BF cela fonctionnera
mais je crains que le probleme ne soit comme souvent sur la masse alim
un transfo 1:1 sur le 6.3V alim ?

Oui c’est bien ça le rebouclage se faisait par la masse BF :wink:
En isolant la masse BF du chassis HF par un transfo audio 1:1 ça fonctionne parfaitement.

Solution à retenir par tous ceux qui voudront installer un FM5 sur un poste en deux châssis sans liaison BF préexistante entre les deux :slight_smile:

Un petit schéma de la solution adoptée (modif du FM5 et ajout d’un potentiomètre de volume) :

FM5 sur Stromberg 1934, suite…

Après écoute… ça fonctionne mais le son issu du FM5 manque terriblement de basses.
Pourtant en AM le son est excellent - et même très BOUM-BOUM de basses sur le HP 10".

Le transfo (Triad TY-141P) que j’ai utilisé est donné pour 10K:10K ; j’en ai déjà utilisés avec de très bons résultats. Ce n’est pas sa bande passante qui est en cause (si j’avais mis un transfo de téléphonie je douterais).
2279446.pdf (93,3 Ko)

10K comme charge du FM5 ne me paraît pas délirant…

Pourquoi ce manque de basses ? J’ai raté quelque-chose dans l’adaptation ?

il n’y a pas une capa de liaison serie trop faible ?
avec les lapes on met des 10 a 20nF mais les impedances dentrée des tubes sont de l’ordre de 100K a 500K
si tu met une charge de 10K et si avant il y a une capa de liaison elle devra faire 100 a 200nF
sans schema peut pas dire plus

Oui c’est bien possible.
Les schémas sont celui du poste (en haut de ce fil), celui du FM5, et l’adaptation que j’ai faite (schéma au crayon ci-desus).
Comme j’ai sorti la capa pour faire l’adaptation, je vais monter sa valeur.

augmente celui ci au cas ou le transfo serait un peu paresseux cote impedance en BF