L' homme volant

Franky Zapata, « l’homme volant » qui avait fait sensation le 14 juillet en survolant les Champs-Elysées, va tenter jeudi de traverser la Manche sur son « Flyboard », une plateforme à turboréacteurs, 110 ans après l’exploit de Louis Blériot, premier aviateur à avoir franchi le détroit par les airs.

Cet engin brûle du kérosène. Ca m’étonne que les écolos qui calculent l’incidence carbone pour tout et n’importe quoi, n’aient pas émis d’objections !

En tout cas, moi je dis Chapeau, car pour gérer l’équilibre, ça doit être quelques choses!!!:wink::wink:

C’ est un peu comme le LEM qui s’ est posé sur la lune en juillet 1969 et missions c suivantes.

Ben, apparemment c’ est loupé….il est tombé à mi-parcours lors du ravitaillement en kérosène !!!

C’ était bien sur le point crucial ! :frowning_face:

https://actu.orange.fr/france/franky-zapata-l-homme-volant-est-tombe-dans-la-manche-et-a-ete-secouru-CNT000001hrkzW.html

Malheureusement, il n’a pas réussi sa traversée, en heurtant la plateforme sur laquelle il devait se ravitailler. Il devait se poser sur un bateau pour se ravitailler en kérosène après 18 km (sur 35 au total). « Ça s’est joué à quelques millimètres », a confié son entourage à BFMTV.

C’ est déjà un exploit d’ avoir effectué la moitié de la traversée ! :wink:

2 litres de kérosène au kilomètre. Ca fait du 200 litres au cent.
Aucune chance d’obtenir la vignette Crit’Air 1 !!!:smile:

Cela reste un engin expérimental intéressant, et un exploit que je salue évidemment, tant que Nicolas Hulot reste à distance de cette affaire…

Sûr qu’ il aurait mieux fait d’ utiliser un Dakota pour effectuer sa traversée….LOL !!!

Eh oui, le Dakota était un bel avion. :relaxed: Nimbé de légendes. Il a parachuté les GI’s en 44 qui ont libéré la France, mais n’a jamais semé la mort comme les bombardiers.

Mais c’était à une époque où l’on se préoccupait peu de pollution, ni de réchauffement climatique. On avait bien d’autres soucis. L’urgence était de chasser l’ennemi de notre sol et de vaincre le nazisme. Cela seul comptait.

Cordialement :wink:

Le AC47 avec ses miniguns était moins pacifique !

En effet ! Mais c’était plus tard. Je veux bien garder de cet avion mythique, le souvenir du libérateur, avec ses ailes rayées de trois barres, comme tous les avions alliés qui ont participé au débarquement, et du DC3, ce splendide avion, dont quelques passionnés font toujours voler quelques exemplaires.

DC3%20-%20Dakota actuellement.

Mais revenons au sujet de ce fil. Nous souhaitons à M. Zapata une prochaine réussite pour sa traversée de la manche, même si c’est pas dans la poche :wink:.

J’ espère qu’ il a pu également sauver sa machine , et qu’ elle n’ a pas coulé ! car elle doit quand même coûter quelques sous ! :thinking: