Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

sauvons les tous-courants !

quoi de plus navrant que la mort de la régulatrice sur un tous-courants :cry:
voici, pour sauver ces postes de la casse, un circuit de remplacement de régulatrice.
ce circuit est réglable, de 0.1A à 0.3A, de quoi remplacer n’importe quelle régulatrice en série U, C ou P 8)
Pg00307r.jpg
1915_a.doc (50.5 KB)

4 « J'aime »

Bonjour Pierre ,
s’agit-il bien comme je le pense d’un régulateur de courant ? dans l’affirmative c’est un dispositif excellent car il empêche d’alimenter les filaments au dessus de l’intensité nominale , donc supprime radicalement la surintensité dans les filaments a froid, ces tubes devraient voir leur durée de vie augmentée , bravo ! le premier " répar d’or " du forum t’est attribué :wink:

oui, oui, c’est un régulateur de courant
voici les courbes relevées
euh, je n’ai pas réussi à convertir le fichier Excel :blush:
il suffit , après l’avoir enregistré, de changer l’extension de celui-ci en XLS :blush:
régulateur-2063.txt (21.5 KB)

Pierre , pour que cela soit parfait , il faudrait que ce dispositif de remplacement ait une apparence plus sympathique , je pensais a un tube de cuivre du diamètre qui va bien et qui rentrerait dans le culot ou l’inverse qui s’enmancherait sur ce culot ,je pense qu’il est possible de trouver la dimension idoine , dans le commerce des tringles a rideau en laiton ( c’est madame qui va être contente , depuis le temps qu’elle veut refaire la pièce :wink: ) ou dans la tuyauterie pour chauffage en Cu rouge , il ne doit pas y avoir beaucoup de différence de résistance thermique entre les deux ; pour améliorer l’évacuation des calories , il faudait percer au niveau de la jonction du tube et du support , sur un tour complet une élégante série de trous ronds , les puristes fermeront le sommet du tube par une grille fine du plus bel effet :unamused: :slight_smile:
Au fait ce radiateur ,chauffe -t-il beaucoup :question:

oui, pour l’aspect esthétique, on pourrait utiliser du tube de 32 comme je l’avais fait pour une C443 …
la puissance à dissiper dépend essentiellement du nombre de lampes du circuit complet …
si on a affaire à une série classique :
6E8 - 6K7 - 6Q7 - 25L6 - 25Z6, il faut chuter de 120-36.3-225=51V
l’intensité étant de 0.3A, ça nous fait : 17W tout de même …
il faut alors être sûr de la réistance thermique du dissipateur utilisé :wink:
celui de la photo est surdimensionné, pour les essais, car je suis monté à 130V carrément aux bornes (donc 39W !!) pour relever les courbes …
en fait, pour les autres séries, on a moins de pb:
série U: la somme des tensions est très proche de 120V en général, le circuit est alors d’ailleurs pas assez alimenté, il faudrait avoir 150V de dispo … (peut-être sur le 220 directement ???)
série C: la somme des tensions est de l’ordre de 90V, il faut chuter de 30V environ, sous 0.2A, donc 6W …
par contre, j’ai essayé les tringles à rideaux: ça va pas (il faut dire qu’elles étaient en bois. … :blush: )

Bonsoir

Génial votre régulateur, j’ai justement un tout courant à refaire avec la série de lampe que vous citez (d’après Fredo). Il ne restait que 2 lampes sur les 6. Je vais pouvoir le faire fonctionner sur le 220 (quand j’aurais toutes les lampes manquantes, refait le HP etc…)

génial, génial, n’éxagérons rien :blush:
mais ça marche bien tout de même, surtout, l’intérêt, c’est la limitation du courant d’appel au démarrage, lorsque les cathodes des lampes sont froides (donc résistance faible). Lorsqu’on équipe un poste de ce régulateur, on est surpris, à la mise sous tension, de ne plus voir « flasher » certaines lampes (je pense aux UL41 ou UY41 spécialistes du phénomène). le courant est, quoiqu’il arrive, limité à la valuer fixée par le potentiomètre …
le réglage s’opère de la manière suivante: régulateur en série avec une 10 ohm (2W) sur le 110 ou 127V (directement, donc, pas de problème).
on règle alors pour avoir 1V aux bornes de cette résistance ;si on veut 0.1A (série U), 2V pour 0.2A, 3V pour 0.3A (série P) selon la loi d’ohm :wink:
mais on peut aussi utiliser un milliampèremètre (alternatif)
on peut aussi faire le réglage sur le poste, mais dans ce cas, il faut commencer par régler le potar tout en haut, de façon à ce que le courant soit faible au départ, puis, on le règle progressivement pour avoir l’intensité voulue …
bien entendu, le culot est au choix :wink:
et, normalement, on peut même alimenter en 230V une chaine prévue pour 110 ! (ça ne fait que 12W de dissipés en série U).
j’ai même fait l’expérience d’alimenter directement un Philips B1F03A (donc circuit filaments + HT) dans ce cas, le réglage est différent: en le règle un poil au-dessus de 0.1A (0.15A) et, une fois le poste chaud, on re-règle pour avoir 110V aux bornes du poste :wink:

Petit rappel sur les classes de matériel électrique:
https://www.installation-renovation-electrique.com/les-classes-de-materiel-en-electricite/
Un poste T-C ou avec auto-transfo est classé 0.

Domi fait de l’archéologie :joy:
Les régulatrices sont si rares ? :thinking: Personnellement j’attends l’isolation galvanique compacte et bon marché. Peut être avec la physique quantique ! :frog:

Bonsoir,

un petit truc pour démarrer les TC sans risque: procéder par impulsions, trois ou quatre, de plus en plus rapprochées, ce qui fait chauffer les filaments, et ensuite enclencher pour de bon; on évite le flash au démarrage!