Je viens de retro-forum. Comment me connecter ? | Nouveau forum : Mode d'emploi complet | SOS : assistance-migration@retrotechnique.org

SIGNAL TRACER

Bonjour,

Une question qui me vient à l’esprit (vous allez me dire que je me pose beaucuop de question et que je pollue le forum :smiley: )

utilisez vous un signal-tracer équipé d’un injecteur de signal pour vos dépannages ou est ce un outil d’amateur qui ne connait rien à la radio ?

Si vous en utilisez un pourriez vous me dire ou je pourrais trouver ce genre d’appareil ? Faut il un signal-tracer à tube ou à transistor ?

Et dans le même état d’esprit il faut compter combien pour en trouver neuf ou d’occasion ?

Cordialement

Frédéric ABIGNOLI

Dans l’atelier depannage radio de mon oncle il y avait un gros boitier alimente par je crois 2 piles de 4.5v.

Dedans un ampli BF avec HP et reglage de volume,

l’entree se faisait soit en directe soit via une diode de detection.(selectionnable peut etre dans la tete du cable)

Peut etre aussi l’injecteur qui devait etre un multivibrateur pour donner un signal carre riche en harmoniques.

Tout ca a transistor.

Il me semble que moi j’avais fait un multi a transistors alimente par une pile de 9v.

Avec cela on peut determiner quelle partie d’un appareil avait un souci.

faire aussi une recherche sur le web

retro-phonia.com/mag/mag96.html

:unamused: Le signal tracer c’est bien mais c’est surtout fait pour dépanner la partie BF du poste.De plus il faut faire attention à ne pas le connecter sur des parties ou il y a de la haute tension sinon il peut ne pas supporter.Pour éviter cet inconvéniant, dotez-le d’un condensateur de quelques Microfarads au niveau de sa sortie (4.7µf/400Volts)

C’est clair que je me demandais ce qu’il dirait le petit ampli quand on lui balance du 350V continu dans l’entrée :smiley:

Faut mettre les lunettes dans ce cas la 8)

Je comprends mieux son utilité effectivement pour la partie BF.

Mais pour la HF, le signal injecté doit forcément être de plus haute fréquence et le traceur doit convertir ca ensuite en signal audio j’imagine, une sorte de mini-détection et amplification ?

Cordialement

Frédéric ABIGNOLI

J’aurais des élément de réponse et des schémas, mais je préfère aborder le sujet hors forum … (trop long et trop compliqué !)

Comment faites vous pour ne pas avoir a rerentrer le mot de passe sur ce forum a chaque intervention, parfois une dizaine de fois par session ???

Pouvez vous m’envoyer un e-mail (mentionner « signal tracer » dans le champ objet pour savoir du 1 er coup d’oeil de quoi il s’agit) ?

Patrick.

le couplage capacitif bien sur.

pour le condo en BF, si on est assez haute impedance d’entree en BF on peut reduire moins de 100nF , 4.7uF c’est encore beaucoup en transfert de charge.

pour la detection on peut mettre 470pf max a priori vu que l’on est en FI.

un signal carre avec front raide ca peut aller loin en frequence.(ca depend des fronts)

Frédéric,

Personnellement, j’ai utilisé longtemps un signal tracer (un Heathkit) qui n’était rien d’autre qu’un ampli très sensible (pas fidèle, mais peu importe) à gain réglable, en combinaison avec une hétérodyne modulée.

Comme le décrit un des intervenants, l’entrée est raccordée à une sonde munie d’un interrupteur qui met en ou hors circuit une détection, ce qui permet de se ballader dans les circuits MF du récepteur. D’office, on y trouve une capa en série, ce qui permet d’aller « partout », en suivant le signal sur les étages (grille-plaque-grille-plaque etc…). L’hétérodyne en complément n’est nécessaire que si on reçoit rien de rien du tout.

J’ai trouvé cela un petit outil facile et contrairement à l’oscillo, permet de se concentrer sur le « récalcitrant » ou sur le schéma ou encore dans son lexique de tubes, sans devoir regarder un écran.

Si je retombe à l’occasion d’un brocante sur un engin pareil, c’est sûr, je le prends, pour une poignée d’euros. Valeur : tout dépend du deal. Je suis un jour tombé sur un gars qui me vendait un gén BF pour 10 euros, sans discuter. En prime j’avais 2 heures pour le lui ramener, s’il ne marchait pas. J’ai trouvé cette formule très élégante.

Ca se fabrique certainement très facilement avec quelques transistors, alimenté par une pile de 9V.

Dans l’attente, j’avais personnellement pensé ne réaliser que la sonde, que vous raccordez à l’entrée PU d’un ex-récalcitrant auquel vous venez de redonner vie.

J’ai aussi remarqué sur ce forum que certains appellent Signal Tracer un espèce de petit générateur (BF et HF) qui va donc fonctionner dans l’autre sens : on injecte en partant de l’étage final. C’est aussi une technique

Pour ma part, je crois que chacun choisit sa méthode de travail et suivant les pannes, l’une ou l’autre sera plus rapide. Mais les goûts personnels sont maître-directeurs dans cette histoire. La pratique montre souvent une complémentarité.

En conclusion : oui et oui. à acquérir. Mais ce n’est qu’un avis.

Michel.

Je crois qu’un schéma de réalisation d’un générateur « signal tracer » a été publié dans une revue Rétro phonia mais ne sachant plus laquelle, j’ai retrouvé un schéma semblable dans mes doc.oû je cherchais cet appareil que j’avais utilisé dans ma jeunesse avec beaucoup de satisfaction.je mets la photo de ce schéma pris avec mon appareil photo numérique en fin de ce message.(je n’ai pas de scan.).Si je trouve mieux, je vous le mettrai par la poste. Informez moi si vous çetes O.K.

Cordiales salutations.Claude HQD.
IMG_1331.jpg

J’ai indiqué sur l’ancien forum la semaine passée au moins plusieurs sites avec des schémas de signal - tracer.

Pour la BF, une valeur 4,7 µF est beaucoup trop élevée sans oublier qu’on ne peut pas utiliser un chimique (vous faites quoi si vous touchez une tension opposée en signe?). 10 à 100 nF est largement suffisant (forte isolation si vous travaillez dans les circuits à tubes).

Pour la HF, les valeurs courantes sont de 100 pF. Souvent il ne faut même pas toucher le circuit pour recevoir le signal.

Les signal-tracers ont été utilisés professionnellement en dépannage depuis au moins 50 ans. Actuellement on peut en construire soi-même pour une croute de pain avec un ampli BF à circuit intégré, un petit HP, une pile 9V et une sonde à diode. Le plus ergonomique est de le monter dans un petit boîtier plastique (isolation) allongé avec une pointe métallique à l’avant. Mettre un inverseur pour sélectionner l’entrée (HF ou BF) sur la pointe et un simple bouton sur lequel on appuie pour brancher la pile d’un seul doigt, le temps de la mesure. Ne pas oublier un cordon de masse avec une pince croco.

Jacques.

bonsoir

un lien vers des signal tracers (avec schémas) à faire soi-même .

C:Mes documentsT.S.FSignal tracerSignal Tracer-Injecteur descriptif.mht[url]

Bonne lecture

Jacques Denys[/url]

C’est gentil, Jacques, de nous donner un morceau de votre disque dur à visiter. :unamused:

<C:Mes documentsT.S.FSignal tracerSignal Tracer-Injecteur descriptif.mht>

L’autre Jacques.

Bonjour

Tiens ! les fichiers en .mht ne passent pas .

Dommage c’est bien pour archiver du contenu web .

Bon ,le lien

perso.wanadoo.fr/f6itv/p1036001.htm

devrait faire le même effet .[/url]

Bonne lecture

Merci,

J’avais effectivement vu le lien en question.

Dans les fond de tiroir j’ai un petit ampli BF avec même un préampli que je peux mettre à l’entrée. Reste plus qu’a me faire la sonde. J’ai trouvé un schéma de sonde à construire avec 3 poignée de haricot et un tube de médicament.

Pour dépanner de la BF, pas de problème. Pour la HF, il faut dra que je me trouve un hétérodyne modulé. Je vois pas d’autre choix pour envoyer un signal par l’entrée d’antenne du poste.

Ce type d’engin peut donc me servir. J’ai de quoi faire le traceur.

Pour l’injection en BF il faut trois fois rien, je peut le construire aussi. Pour la HF c’est une autre paire de manche, il faudra que je tombe sur une bonne brocante :smiley: et surtout que j’ai de la chance. Y’a pas beaucoup d’hétérodyne modulé qui se revendent dans les brocante ou chez emmaus :unamused:

Merci pour tout les amis.

Frederic ABIGNOLI

Merci,

J’avais effectivement vu le lien en question.

Dans les fond de tiroir j’ai un petit ampli BF avec même un préampli que je peux mettre à l’entrée. Reste plus qu’a me faire la sonde. J’ai trouvé un schéma de sonde à construire avec 3 poignée de haricot et un tube de médicament.

Pour dépanner de la BF, pas de problème. Pour la HF, il faut dra que je me trouve un hétérodyne modulé. Je vois pas d’autre choix pour envoyer un signal par l’entrée d’antenne du poste.

Ce type d’engin peut donc me servir. J’ai de quoi faire le traceur.

Pour l’injection en BF il faut trois fois rien, je peut le construire aussi. Pour la HF c’est une autre paire de manche, il faudra que je tombe sur une bonne brocante :smiley: et surtout que j’ai de la chance. Y’a pas beaucoup d’hétérodyne modulé qui se revendent dans les brocante ou chez emmaus :unamused:

Merci pour tout les amis.

Frederic ABIGNOLI

Désolé pour le doublon mais le forum a merdé.

Problème dans emailer.php…

J’ai cru que c’était pas passé…

frederic

Salut à tous,

C’est un des liens que j’avais posté la semaine passée. Donc connu.

Cependant ce n’est pas le schéma le plus intéressant car il y a trop de fonctionalités peu utilisées. Seules les parties BF et sonde HF sont utiles. A garder. Mais au lieu de mettre la sonde HF dans un tube de médicament, il vaut mieux y mettre tout le matériel y compris BF + pile. C’est beaucoup plus facile à manipuler. On place une petite tige métallique à un bout, on utilise un inverseur BF-HF pour sélectionner l’entrée, on met un bouton avec retour en position OFF pour la pile et on place un bout de fil souple avec une pince croco pour la masse. Le tout peut tenir dans une seule main si le HP est minuscule (il doit y avoir une solution piézo éventuellement). C’est un des outils les plus utiles pour un dépanneur, et totalement portatif.

Jacques.