Décodeur et cryptage Discret 11

Ce que tu appelles les « codes à 8 bits » sont en fait les niveaux d’audience, qui changeaient en cours d’émission.
Le code clavier que les abonnés recevaient par courrier devaient alors être calculés pour couvrir tous les niveaux (sauf le niveau 7, car c’est le cryptage d’audience libre de fin de mois, pour laisser le temps aux abonnés de saisir le code du mois suivant).
Explications ici: http://cryptimage.vot.pl/doc/cryptimage/cryptimage_fr.pdf

Bonjour, oui c’est tout à fait ça : j’avais construit un petit CI avec la puce du décodeur automatique, 2 inverseurs TTL pour la commande en inverse des LAR du discret 11, le bouton poussoir orange du discret 11 pour la recherche auto, et 1 fil volant à souder sur l’embase Peritel pour récupérer la vidéo dont avait besoin la puce à recherche automatique…