Réparation et modification d'un amplificateur Philips EL6431

Bonjour,

Je vous présente aujourd’hui cet amplificateur qui est assez impressionnant je trouve.

En pensant acheter des restes (modifiés) du gros Philips EL6435 (140W) sur Leboncoin, je me retrouve en fait avec un Philips EL6431 que je ne connaissais pas ! Je ne suis pas déçu pour autant. Il a déjà une fiche sur le grand livre : Philips - EL 6431 amplificateur c’est un ampli de public adress.

L’original :
image

Le mien :


(ah je ne pense jamais à faire de photo dès que j’ai un nouvel appareil… j’ai bien les tubes de puissance qui vont avec)


Les deux gros cerclages visibles à droite sont pour des transformateurs d’entrée (manquants…)

Vous l’aurez compris c’est plus une ruine qu’autre chose mais le transfo d’alim fonctionne nickel :sunglasses:(un fusible « de technicien » monté sur ressort et caché le long du transfo l’a sans doute sauvé d’une mort certaine causé par un « barreau de chaise »). Celui de sortie marche également après un petit test ! (faut-il encore qu’il tienne niveau isolation bien sûr)

Car au programme, on a 4 EL34, 120W en sortie (150W à 10% de distorsion), des plaques pare-feu en amiante (me semble-t-il?) pour protéger les condensateurs de filtrage de la chaleur des tubes, et surtout 795V sur les plaques et 400 sur les écrans :scream: (750VAC mesuré au multimètre avant pont de diode, donc 1050VDC théorique sans tubes si je ne me trompe pas?!) Pensez vous qu’on peut perdre autant de tension en charge ? Un cinquième ça me parait beaucoup quand même. Même les pauvres ECC83 de pré-amplification ne sont pas en reste avec 280V sur les plaques du déphaseur (on a plus l’habitude de voir autour de 150-200V).

Son schéma (les tensions continues sont sur un autre schéma de la doc mais bien moins lisible) :

La datasheet contient également un paquet de recommandations, notamment de percer les embases des EL34 entre plaque (pin 3) et filament (pin 2) pour évider les arcs (ce que je ne vais pas faire sur les supports céramique évidemment) ou diverses solutions pour éviter les oscillations. ça donne (à nouveau) le ton.

Malgré les dommages je vais essayer de le remettre un peu d’aplomb. Mon idée est de le transformer en ampli de guitare. Bien sûr, si il avait été en meilleur état avec sa caisse j’aurais préféré le mettre d’origine, mais là, il y a eu trop de modification et trop de pièces sont manquantes. En plus il pourra servir au lieu d’être sur une étagère.

En bref :
Je garde : le châssis, l’étage de puissance, le montage des transfos
Je change/modifie : condo de filtrage (déjà 2 de vérifiés dont 1 de mort même après reformage), 3x350V en série au lieu de 2x500V, liaisons à voir (ceux en place on l’air OK), circuit de polarisation.
On reconstruit : étage de préampli et réglage de tonalité 3 bandes (un vrai 3 bandes à contre réaction et pas un « TMB ») fait maison à la place du James (= un Baxandall sans contre-réaction) actuellement en place, une face avant et une boîte (probablement dans très longtemps car j’ai d’autres occupations !)

Première étape : virer ces 2 plaques blanches en train de s’effriter pour ne pas s’en mettre plein les narines (je pense pas les remettre à la fin non plus, des tôles pliée en U les remplaceront (tubes->air chaud->tôle->air tiède->tôle->air froid->condensateur en théorie). Peut être même que des tôles en L suffiront.

Le châssis a été repeint à la dégueulasse, des pièces en alu saccagée pour des modifications plus ou moins foireuses, des fils soudés à la plaque à gaz, des dominos, bref ce truc en a vu des vertes et des pas mûres.
Une petite compil’ :

Oui oui, c’est bien le fil de terre coincé sous la vis (photo en haut à gauche)

On poursuit par le démontage de la face avant :

Mais? c’est la face avant d’origine ! (percée proprement :slight_smile:) Je ne compte pas la garder puisqu’il manque des boutons/interrupteurs et que les contrôles que je vais mettre ne seront plus les mêmes que ceux d’origine.

Ensuite nettoyage du dessous (c’est-à-dire virer les bricolages et ce que je ne veux plus):
L’original :

Mon exemplaire avant :

Il en manquait déjà la moitié avant mon intervention, dont les 2 gros torons noirs et les 2 penthodes qui gèrent la partie préampli (trous à droite)

Après (et c’est loin d’être fini!):

Je voulais mettre 2 fusibles avant le pont de diode sur le secondaire HT du transfo d’alim car je n’ai pas trop envie de le couper, des fusibles 250V serait-il efficaces avec ces tensions (375VAC par demi-enroulement je le rappelle) ? Grands risques d’arcs électriques je suppose? Cautère sur jambe de bois ?

Bonne fin d’après-midi (La suite de la restauration sera dans assez longtemps j’en ai peur).

bjr,
j’ai eu il y a quelques années deux amplis Philips recuperes lors de la démolition d’une salle de cinema:
moins puissants (30W) avec en finales 4 tubes EL81 plus souvent vues en TV qu’en BF
Remis en état ça avait une sacré peche!





même les fusibles 25mm seront limite
a ces tensions là il faut passer au fusible industriel d’installation électrique ( 630V) mais pas évident d’en trouver en dessous d 1A

on peut faire comme Bouyer:
une ampoule dans le retour haute tension:
en fonctionnement elle indique la modulation et si court-circuit elle claque!
mais vu les tension prevoir un bon isolement du support…

@Radioman33 Excellent le « châssis cagette ». très intéressant, ça ressemble bougrement à un autre de la série EL64xx ! On dirait bien des EL6411 mais avec 3 boutons seulement. Il y a une plaque indicatrice quelque part ?
L’ampoule en parallèle à une résistance de grande valeur sur les cathodes des EL34 c’est bien ça ? (genre Bouyer ST150 ?)

@Radiolo Oui je me doutais de cette réponse, ceux de tableau électrique sont effectivement pas courant en faible ampérage, même en 0.5A, si je comprends bien les arcs viendrait des résidus du fil qui à fondu ?

Autre question, Philips ont mis des 100K//220K en parallèle des condos de filtrages mais sur la version « industrielle » EL6432 c’est uniquement des 100k, est-il nécessaire de mettre une résistance de si faible valeur (69k) ici ? On brûle un peu de la puissance pour rien non ? (7mA sous 1000V)

pour les R d’équilibrage de tension des condensateurs en série cela dépend de leur courant de fuite et donc de leur valeur
comme les capas doivent être de forte valeur ( courant de fuite important ) des 100K semblent justifiées ( facile a vérifier si elles font le job , chaque capa doit avoir la même tension a ses bornes a un dizaine de V près)

Ok je comprends, existe-il une formule ou des tables pour les courants de fuite d’une capa neuve ou faut-il mesurer ça in situ ?

qq fois le fabricant de capa ( quand c’est un sérieux) donne le courant de fuite max pour chaque valeur
le mieux est le pif et la mesure in situ
dans ton cas 100K me semble un bon compromis ( met des 2W voire 4W , par pour la dissipation mais pour la tension max admissible sur la résistance )

D’accord super merci beaucoup, en général quand il y a 2 condensateurs en série on met ces mêmes résistances d’équilibrage mais la valeur est souvent très mystérieuse, je vois mieux pourquoi maintenant. Dans tous les cas les résistances sont déjà en place (les très longues à gauche sur les dernières photos), je dessouderais peut-être un bout de la 220K en parallèle de la 100k voir si c’est toujours équilibré sans une fois les condensateurs changés.

pas besoin de dessouder tu mesure la tension aux bornes de chaque capa en fonctionnement

Oui l’idée était de mesurer avant/après le retrait de la 220k, mais je crois que je vais tout laisser tranquille dans cette partie là de l’amplificateur et me concentrer sur la pré-amplification et ses tensions un peu plus « accessibles » on va dire

condos ?
4x 8µf en parallèle-série ?
soit 8µf équivalent
une piste à aller voir du côté des condos « MKP DC-Link »
on trouve du 1100V dans des formats qui passeraient peut être
ce rouleau Epcos TDK ?
https://www.mouser.fr/ProductDetail/EPCOS-TDK/B32320I0955K000?qs=ti9wR6LxNKWnDyzNRgmr4w%3D%3D
des cubes comme ces Kemet
https://www.mouser.fr/ProductDetail/KEMET/C4AQPLW5100M38J?qs=81r%252BiQLm7BSdUvTi6406pw%3D%3D

on peut trouver des valeurs plus importantes
j’ai bien pris des 70µf 1100V TDK pour un filtre d’enceinte
overkill ?
mais pas trop chers et fiables

avec de tels condos plus de résistances d’équilibrage
mais mettez quand même des résistances pour décharger les condos
un condo de 8µf chargé à 1000V peut tuer ?

usage en ampli guitare ?
son clair ?
des pédales en amont ?
une modif pour avoir un overdrive ?

déja vu 700V sur des EL34 dans un Musicman

Bonjour,
Là ce sont des 25uF en parallèle série, donc équivalent 25uF. Le câblage modifié était différent l’équivalent était de 12.5uF(absence d’un condo sur deux) mais seuls ceux qui n’étaient pas branchés sont encore de ce monde.
Merci pour le tuyau des condensateurs. J’en ai des identiques mais bien plus petits. Je me renseigne. J’ai peur que ceux qu’il faille monter soit énormes
Ça serait plutôt son clair, un peu de distorsion du preampli seulement, je pense qu’il faut mieux éviter la distorsion des EL34 (pour éviter de leur mettre encore plus dans la tronche)
Pas de pédales non mais possibilité de brancher en PA pour un autre ampli.
Je présenterai le schéma de ce que je veux construire prochainement

dans la série TDK
pas de 15µf 1100V
existe en 800
passer à 21 ou 30µf ?
diamètre 50 H57 mm
trop gros mais seulement un seul condo à caser ?

Bonjour,
En fait votre première idée et sûrement celle qui conviendrait le mieux. Je peux en mettre 2 en parallèles à la place des boîte de conserves actuelles avec des clips (20uF au lieu de 25). Il faudrait quand même voir l’écartement des pattes du condensateur car le trou lui doit faire dans les 2 centimètres de diamètre.
Je n’ai plus l’ampli sous la main pour le moment , ça me laisse le temps de réfléchir !