TV : la cinq & TV6, qui se souvient?

Bonjour,

C’est ancien, c’est analogique, je reviens sur ces 2 chaînes TV, qui ont démarré en 1986.

J’ai vécu la totalité de l’aventure sur ces 2 chaînes, du 1er au dernier jour.

Par contre, je me demande, 30 ans plus tard, si ces chaînes proposaient un quelconque télétexte. Ma petite mémoire me fait plutôt penser que ça n’a pas été le cas.

Savez-vous ?

Réponse ici:

Merci, mais excusez-moi si j’ai mal lu, je n’ai pas trouvé ma réponse.

On parle de l’identification ligne, choisie pour favoriser des services comme le télétexte, mais ça ne dit pas si ça a été utilisé.

Je n’en ferai pas une fixette, c’est juste une interrogation que j’ai depuis longtemps, et je n’ai pas souvenir d’avoir vu du télétexte La cinq ni TV6.

Je n’ai pas connu TV6 (lancée l’année de la naissance) mais j’ai souvenance de la cinq et des premières années de M6.
Mes parents avaient en effet ajouté un râteau à leur mât pour ces deux chaînes difficiles à recevoir. notamment M6 qui est longtemps restée parasitée (jusque la fin des années 90) .

Le TELETEXTE ? c’ était ANTIOPE , sur l’ A2 !

La diffusion commerciale d’Antiope commence en 1979 sur Antenne 2. Pour populariser le service, les pages Antiope sont même par moment transmises en clair à la place de la Mire.

Depuis 1977, un magazine Antiope Bourse est déjà diffusé sur le réseau 3, à Paris. Lors de la création de la chaîne Canal+, il est étendu sur le réseau national 4 et prend le nom de Chronoval.

TF1 et FR3 se mettent eux aussi à diffuser du contenu Antiope au début des années 1980. Un décodeur Antiope est un boîtier terminal relié à un téléviseur via une prise Péritel. La marque Grundig France commercialise toutefois des téléviseurs avec décodeur Antiope intégré à partir de 1983, suivie par d’autres constructeurs.

À partir de 1983, le système est utilisé par Antenne 2 pour le sous-titrage pour sourds et malentendants : trois émissions sont alors sous-titrées à la fin de l’année. En 1984, ce sont 15 émissions sur les trois chaînes qui sont sous-titrées, puis 30 en 1985.

apparemment pas sur la 5 et la 6

Salut tous, de mon coté je n’ai jamais entendu la voix off ou voir une mention écrite concernant l’Antiope sur la 5 et TV6 en 86,[ni en 91 pour La 5 ou en Mars 87 pour M6] ne serait-ce que pour le sous titrage …

Il était pas employé par ces 2 chaines je veux dire…

sujet qui remonte loin mais effectivement je ne crois pas qu’il y avait de teletexte sur la 5 et la 6
les collectionneurs de vielles TV me confirmeront ca mais a l’époque j’avais un grandin caprice et de mémoire sur la 2 des lignes opbliques apparaissaient dans le haut de l’écran (je ne me souviens pas les avoir vues sur la 5 et la 6
j’ai appris plus tard que c’était du au fait que le télétexte était logé dans les 1eres lignes de l’image et que la tv interprétait cela comme des lignes obliques (les tv avec le teletexte n’affichaient pas les premieres lignes)
partant de ce principe avec une vhs et une vielle tv, si on passe une k7 enregistrée sur la 2 on devrait avoir ces lignes et pour la 5 et la 6 la présence ou absence des lignes indiquera si il y a du teletexte
un peut tiré par les cheveux comme test et il faut avoir des enregistrements d’époque mais ca peut être amusant a tester

J’ai clairement l’impression que ce qui a sérieusement empêché la progression du télétexte en France, c’est d’une part, l’ ID trame du Secam, ensuite le très peu de téléviseurs équipés d’office, et enfin le peu d’appétence des téléspectateurs pour ce service.

1 « J'aime »

Bonjour à tous,

j’ai construit en 1991 le décodeur télétexte CEEFAX/ORACLE décrit dans le magazine Radio-Plans ci-dessous.
Circuit intégrés Philips et article de notre membre @marceljack .

Affichage sur un moniteur Sony vidéo/informatique KX14-CP1.

Fonctionnement correct, mais lenteur pour accéder aux seulement 4 pages mémorisées. (la version décrite ci-dessous ne mémorise que 2 pages). Le Radio-Plans N°521 décrit la 1ère version à 4 pages.

Choix de contenu correct sur Antenne 2, un peu sur FR-3, les autres, rien.

Principalement utilisé sur Sky-TV (GB), satellites Astra analogiques où il y avait un contenu considérable.

Cordialement
jhalphen

Radio-Plans N°522, attention! gros fichier (31Mo)
Pages 53 & suivantes du pdf :

Bonsoir
Le télétexte n’était diffusé que sur TF1, Antenne 2 et FR3.
Effectivement, la présence des tops d’identification trame gênaient pour une pleine exploitation d’Antiope
On voyait plusieurs lignes obliques sur le haut de l’image sur FR3 lors de la diffusion de la mire, hors émissions car à l’époque France 3 n’émettait qu’en soirée … jusqu’à l’accord de la reprise des émissions de TF1 pour que celle-ci puisse profiter de la couleur en attendant l’achèvement de son réseau UHF (4è réseau).
Antiope n’a jamais été adopté par d’autres pays qui lui ont préféré le Ceefax plus adapté à la TV
Le procédé Antiope a servi par la suite pour le Minitel.

Antiope était utilisé sur un emetteur plein canal en bande 3 a Paris.
Mon décodeur Grundig avait quelques soucis pour traiter tant de données.
Ca c’est bien amélioré grâce a un « overclocking avant l’heure ».(quartz de 4MHz passé a 6MHz)
Du coup j’avais accès aux menus de la cantine des Buttes Chaumont pour une semaine entière :grinning:
Sinon Antiope et Ceefax souffraient lourdement du manque de capacité mémoire des décodeurs.
Une carte TV pour PC (ATI) mémorisait toutes les pages d’une chaîne et la navigation était incomparable.
En minitel les modems "TIMTEL3 faisaient pareil sauf que mémoriser un site n’était pas gratuit.

1 « J'aime »