A voir à la télé - Vu à la télé

D’autant plus qu’a cette epoque il existait beaucoup de petits artisans constructeur de radio
dont la production etait plus ou moins occulte

Ces chiffres «plus ou moins exactes» sont ceux du fisc (service de la redevance)…

Donc de récepteurs a rajouter au nombre de ceux recensés par le fisc.

Sans passer le réveillon sur ce sujet , de 1954 à 57 j’ai eu la chance de connaitre quelques usines Lemouzy, Monopole, Sonneclair , Clarville , Grandin et Amplix , Paris et banlieue , un vrai parcours de simple « compagnon » avec d’excellents souvenirs sauf Grandin … !

Bonjour,

Hier soir, j’ai regardé sur Arte les deux très intéressants, surtout en ce moment car il y a tout de même certaines similitudes avec la Russie, documentaires consacrés à la Chine et à la nouvelle poudrière Asie-Pacifique. Vers un moment, il est stipulé que lorsque les Etats Unis lancent un navire de guerre, les chinois en lancent 4 alors j’ai voulu relativiser avec peu d’humour en pensant que c’est normal car les chinois sont bien plus nombreux que le américains!

En ce qui concerne le film De Gaulle relaté un peu plus haut et qui vient de passer sur la « 2 », j’avais eu l’occasion de le voir quelques mois auparavant OCS. A l’époque, j’ avais trouvé ce film d’un intérêt moyen malgré certaines scènes plus personnelles consacrées à la famille du Général pendant cette période très troublée de 1940. Mon épouse, il faut le dire déjà peu intéressée par le sujet, a décroché très rapidement de la « 2 » avant même d’avoir vu la scène des français de Londres qui écoutent la déclaration d’armistice sur un poste Point Bleu .

Bonne continuation.

Patrick.

1 « J'aime »

Ce film sur de Gaulle, je l’avais vu juste avant le premier confinement.
Le directeur du cinéma avait fait une déclaration à la fin du film comme quoi c’était la toute dernière séance, que le cinéma était désormais fermé jusqu’à une date inconnue.

Effectivement, contrairement aux autres films sur le Grand personnage, celui-ci tout en narrant la chronologie des événements militaires précédant la demande d’armistice, fait la part belle à la famille du Général. Ainsi on y voit le Général sur la plage avec sa fille trisomique, la même scène que sur une photo bien connue.
Ce sont des choses tellement personnelles que le Général a omis de les narrer dans ses « mémoires de guerre ». On apprend donc tout ça grâce à ce film.

Quand je pense que j’avais lu sur un site complotiste d’extrême droite que le Général de Gaulle avait fui la France en guerre pour aller se « planquer » en Angleterre et ainsi se mettre à l’abri des combats. Article qui avait discrédité pour toujours son auteur à mes yeux. Comment peut-on être d’une aussi mauvaise foi ? Révoltant !

C’est tout le contraire. S’il était resté en France, à un an de la retraite, il aurait coulé des jours paisibles dans une armée d’armistice réduite à sa plus simple expression et qui n’avait plus rien à glander. Il aurait passé ses journées au mess à jouer aux cartes avec d’autres officiers tout aussi désoeuvrés.

Au lieu de cela, il est parti pour représenter la France combattante, il a pris sur son dos tout le poids de la France, pour continuer en son nom, à faire la guerre sur les continents africains, asiatiques et européens, avec toute la détermination qu’il fallait, parce qu’il a dû lutter aussi pied à pied et ne rien céder à Churchill et surtout Roosevelt qui faisaient tout pour contrecarrer ses projets de maintenir la France parmi les combattants et voulaient s’accaparer l’empire français de l’époque.

Le résultat a été que la France, malgré son rôle ignominieux durant la collaboration, a été reconnue comme pays vainqueur, a bénéficié à ce titre d’une zone d’occupation en Allemagne, que certains d’entre nous ont bien connue, et surtout une place de membre permanent au Conseil de Sécurité des Nations Unies.
Tout ça, grâce à un seul homme au départ, qui a su nager tout seul à contre-courant de l’Histoire, ni pour lui, ni pour sa gloire, seulement pour la France.

Tout ça pour commenter ce film, ça n’est donc pas un hors sujet.
Cordialement
:blush:

5 « J'aime »

Bjr. A regarder en replay sur Arte . L histoire oubliée des femmes au foyer
Bien sûr des tsf des transistors des DS Citroën/ les vraies / mais pas que… à méditer !

1 « J'aime »

:wave:, hier soir, sur Arte, un long documentaire, fort intéressant, « L’odyssée de l’écriture. :+1:
DG

1 « J'aime »

Bjr . Ce matin une relation entre politique et climat au temps de Ramses le pharaon . Passionnant … sauf que je bossais et donc vu par morceaux…. Sur Arte en replay comme dab ……
A+