Décodeur et cryptage Discret 11

Et pour ce qui concerne le modèle Nagravision :

Oui, l’image était << médiocre >> sur la version dont le typon et le schéma d’implantation sont présentés plus haut. Basée sur la version << Syster Hack(t)III >> initiale, cette version modifiée comporte bien des erreurs, pistes oubliées, valeur de composants erronée, modifications apportées qui détériorent la qualité de l’image. Mais il fonctionne réellement.
D’ailleurs, des corrections sont apportées sur un autre schéma qui met en évidence ces erreurs, voir l’image jointe à ce message.

La version << Syster Hack(t)III >> de ce modèle, quant à elle, fonctionnait plutôt << assez bien >> pour l’appréciation.
Nota : une erreur était présente quand même au câblage : les bornes 19 et 20 péritel y étaient inversées.

J’ajoute qu’il était possible de positionner un filtre tout simple sur le TDA8708A, l’image passant alors de << assez bonne >> à << bonne >> en qualité.
Et, avec l’ajout d’un autre élément sur le circuit, au niveau du condensateur ajustable, il était possible d’encore optimiser la qualité en faisant disparaître les derniers parasites.
Si tu veux des précisions, je peux te les donner, c’est très facile à mettre en oeuvre.
Tu ne trouveras pas ces infos ailleurs, ce sont des modifications personnelles.
Je me rappelle de tout ça comme si c’était hier.
J’ai adoré la période Nagravision analogique France ( SECAM ). On ne doit pas être tout à fait de la même génération…
Le << Syster Hack(t)III >> Nagravision analogique France ( SECAM ), a fonctionné jusqu’à la fin de l’année 1998 sur le satellite TELECOM2A pour le bouquet ( sans Canal+ dont l’image cryptée était passée en couleur ). A cette époque, le numérique pour CANALSATELLITE était déjà opérationnel et en cours d’utilisation, les abonnés analogique étaient en cours de migration vers le MEDIASAT numérique pour CANAL+ et son bouquet sur ASTRA.

Amicalement,

nsr

En effet, il y a eu un certain nombre d’améliorations proposées.

L’une autour du condensateur ajustable.

Une autre proposait un ‘blindage’ autour des 2 RAMs.

Alors oui, par rapport au tout 1er montage, on avait du mieux.

Malgré le temps passé, j’avais des décrochages en permanence, y compris sur un signal robuste venant du satellite.

Mais ça fonctionnait, on ne peut pas dire le contraire.

Il y a eu un membre (sur ce forum?) qui a proposé il y a quelques mois des modèles d’époque sur la même base, mais avec une platine additionnelle assez complexe. J’ai essayé de savoir en quoi consistait cette évolution (que je n’avais jamais vue), mais je n’ai pas la réponse.

Alors là vous m’intéressez sérieusement. Mes appareils s’étaient arrêtés définitivement lorsque l’image cryptée est passée en couleurs. Les vôtres sont allés jusqu’à la fin de l’analogique, j’ai bien compris ?

C’est au moment où CANALSATELLITE a cessé la diffusion de son bouquet sur TELECOM2A, le 30 septembre 1998, que les décodeurs SYSTER non officiels ont cessé de fonctionner.
Il ne restait que CANAL+ en analogique, dont les couleurs avaient été rétablies. Seuls les SYSTER officiels fonctionnaient encore ( évidemment ), puisque la contre-mesure couleur avait été appliquée.

Si tu avais le satellite analogique dans les années 90 et 2000 alors tu as dû constater aussi la présence d’autres chaines utilisant le cryptage syster, mais avec une table de permutation différente de celle utilisée par canal+,

les chaines étrangères européennes ont gardé celle d’origine, alors qu’en France canal+ a utilisé une table de permutation différente vers septembre 1997, pour tenter de contrer les décodeurs pirates qui utilisaient les propriétés du SECAM pour reconstruire l’image couleur,

avais-tu essayé à l’époque de décrypter ces chaines PAL étrangères avec un décodeur pirate adapté ?

D’après l’article wikipédia sur le syster des décodeurs pirates étaient légalement commercialisés (pendant une courte période) dans les pays étrangers :

Des décodeurs pirates basés sur le Syster Hack III sont commercialisés dans des pays où la législation l’autorise. Cet état de fait est publié par la revue Télé Satellite pour s’en procurer; il serait notamment possible en Allemagne ou en Irlande mais pas en France.

En 1998, l’harmonisation européenne, conséquence de la directive relative à la protection juridique des services à accès conditionnel (directive 98/84/CE) met fin à ce contournement, dans toute l’Union Européenne.

Ce même article wikipédia nous apprend que le codeur syster PAL utilisé par canal+ pour remplacer l’écran noir de sa version DVB-T est tombé en panne fin septembre dernier :

Depuis fin septembre 2022, à la suite d’une panne du codeur, le signal vidéo promotionnel en nagravision est remplacé par un écran noir.

Il n’y a peut-être plus les pièces de rechange pour réparer :grin:.

@Mannix54:

En effet, j’avais vu « l’agonie du codeur » pendant environ 2 jours. Puis il a disparu.

On s’autorisera à penser que, puisqu’il n’a pas été remis en service, c’est qu’il n’a sans doute rien apporté en nombre d’abonnés.

On m’aurait demandé mon avis, j’aurais plutôt crypté en ‹ simili › D11 (avec des fausses tables de décalage) , qui aurait mieux laissé entrevoir les programmes proposés.

Le risque de décodage frauduleux aurait été proche de 0, avec une grosse partie de l’image masquée par un gros bandeau commercial, pas grand chose de regardable.

Document intéressant de plusieurs centaines de pages. Vous aurez des réponses à des interrogations posées plus haut.
26681515-Crack-1.pdf (1,3 Mo)
.
On y parle de l’historique des cryptages Discret ainsi que Nagravision analogique France, entre-autres.
On y donne aussi, au format texte, le fichier jedec du MACH130 version PAL ( Canal+ Espagne )…

J’en profite pour demander si quelqu’un ici a conservé le magazine TELESATELLITE d’avril 1996. En première page y était écrit << Le Nagravision, lui aussi piraté >> avec la photo du Syster non officiel et article à l’intérieur, je m’en rappelle très bien.
Si oui, ce serait sympa de me le faire savoir, et de m’en faire une copie !

J’ai effectué la démarche de demander auprès de TELESATELLITE un exemplaire, voici ce qui m’a été répondu :
<< Désolé mais il n’existait pas de version PDF de ces anciens numéros et nous ne disposons plus d’anciens numéros en version papier.
Si c’est important pour vous, vous pourrez peut être le trouver en posant la question sur nos forums. Il y a des collectionneurs qui ont parfois plusieurs exemplaires. >>

Bonjour,

@nsr:
Merci pour le pdf.

Et concernant la revue TELESATELLITE d’avril 86, j’ai cet exemplaire, je crois que c’est d’ailleurs le seul que j’avais conservé. Il faut que je remette la main dessus.

Mais une chose à la fois: c’est le week-end, je vais prendre du temps pour scanner les plans du décodeur à base de 6802.

Voici les plans du modèle à base de 6802:

Oui, je me rappelle, il y a eu de nombreuses " galères " qui ont duré, toute l’ année 1985 !
-Le cordon Péritel méplat qui était une magnifique cochonnerie, qui récoltait les QRM, à l’ époque de certains appareils de CB dont le TOS était mal réglé( ça aurait été pire, de nos jours avec la 4G ! )
-La commutation " lente chez GRUNDIG France:
Elle ne marche qu’ avec la varicap n° 8 ( ou AV ), ce qu’ il fait qu’ il fallait accorder C+ analogique sur la varicap n° 8, pour le bouclage CVBS avec le déco
-Les émetteurs C+ analogique en Bande I VHF: Lors des progags DX TV, ou les QRM avec les émetteurs en bande I VHF norme B/G, ça décrochait, et ce fut encore pire avec le syster !

-Les circuits TCA 640 encore accordés sur l’ identif trame sur certains tv de supermarche, comme AMPLIVISION, comme je l’ avais constaté !

-Le mauvais cablage de la Péritel ou l’ absence de cablage de certaines broches, sur ces même TV de supermarché !

Lorsque je me suis abonné à C+ analogique avec le DISCRET, je n’ ai jamais utilisé le cordon péritel méplat, que j’ ai découpé pour faire des straps. J’ utilisais de bons cordon SCART, même sans le cablage du son décrypté, car il était tout pourri, pour moi !

1 « J'aime »