Grundig tv vintage

Oui, vidéocolor et malheureusement ces tubes ont connu quelques problèmes de filament :frowning:

Juste pour préciser ce qui a été dit le 10/06 par Tontonve : quand on est passé du tube Delta 90° au tube Delta 110°, il y a eu 2 écoles :

L’école Philips : on a raccourci l’ampoule, conservé le gros col de 36mm, et implémenté des convergences électroniques à potentiomètres pour régler convenablement ces convergences…

L’école Thomson Vidéocolor : en raccourcissant l’ampoule, on a rapporché les 3 canons entre eux , passant à un col de 29 mm, simplifiant les convergences qui restaient à selfs - potentiomètres passifs, mais ça compliquait le réglage de pureté…

Dans les grandes dimensions, tant pour les Delta 90° que les Delta 110°, Philips faisait des 66 cm de diagonale, et vidéocolor des 67 cm à coins moins arrondis…

Philips, comme dit plus haut, a sorti le chauffage rapide (5 secondes) sur les Delta 110° sur les derniers TVC5.

A mon avis (très personnel), les 110° Delta bien réglés, avec une électronique vidéo au Top, sur les TVC5, avaient une image bien mieux définie que les PIL, 20AX, 30AX et tout ce qui a suivi en tubes autoconvergeants. Excepté les tubes pour l’informatique qui étaient exceptionnels…

Beaucoup d’infos sur l’évolution des tubes couleur et les différentes écoles dans les 2 tomes du SCART : « Nouveau guide de la télévision en couleurs »

Bien cordialement. Jean-Marc

2 « J'aime »

Bonjour à tous. Je viens de compléter dans mon rappel historique de la télévision française, les mires et logos des 3 premières chaines de 1935 à nos jours. Si vous trouvez des incohérences… ou des logos oubliés, merci de me laisser un chti mot.

https://windows7passion.fr/page-web-histoire-de-grundig.html

Bon week end a tous

à part ça, je n’ai pas eu le temps de tout vérifier, ça va venir :wink:

1 « J'aime »

Bonjour à tous,

J’ai finalisé ma synthèse des nombreux documents et témoignages d’anciens techniciens (surtout de stations allemandes) sur l’histoire des tubes cathodiques en rapport avec Grundig. Je vous en remercie tous.
Vous pouvez le lire ici

Si vous détectez de grosses énormités, merci de me prévenir.

Herve

Bonjour a tous

Pour les nostalgiques de la bonne vieille mire TDF Philips…

https://windows7passion.fr/mire-philips-tdf.html

Bonjour Tontonve,

Tu peux rajouter que lors du passage des Delta 90 aux Delta 110, le capot de protection contre les champs magnétiques en Mumétal à l’arrière du tube a été intégré à l’intérieur du tube, ce qui a continué ensuite avec les PIL…

Pas clair dans le texte : « Les canons à électrons sont dorénavant disposés en ligne. Il est à noter que ce n’est plus le bleu qui est au milieu (centre bas pour Delta) »

C’est centre bas sur l’écran, mais dans le canon (tu parles du canon en début de phrase), le bleu est centre haut dans le tube Delta…

« Les filaments sont désormais à « cathode froide » pour une image disponible en 5 secondes. » C’était déjà le cas sur les tubes Delta RTC 110° A66-410X.

« tubes Black line : masque en invar peint en noir » est ce que le black line, destiné à augmenter le contraste, ce n’était pas des bandes de peinture noire entre les luminophores RVB ?? Peut-être le masque était-il concerné également ?

« Toshiba avait un concept particulier en ce sens où il y avait deux focus. Un au centre et un autre vers les bords extérieurs de l’écran. Il fallait donc une gestion électronique spécifique pour ce qu’ils appelaient le focus dynamique »

Philips utilisait déjà ça en 1973 sur les TVC5 tube Delta : un câble blindé amenait la tension de focus au support de tube, et le blindage était relié au balayage horizontal (effet capacitif) pour améliorer la concentration sur les bords est et ouest de l’écran.

« S’il devait y avoir un classement des tubes cathodiques de 1967 à l’an 2000, ces 72cm 4/3
des années 90 reflèteraient à mon sens, et de loin, l’excellence de ce que la technologie
cathodique aura pu offrir de mieux à l’oeil humain »

Un avis pas du tout impartial : le top du tube cathodique, le A66-410 Delta 110° associé à l’excellente électronique du TVC5 Philips, et les tubes cathodiques spéciaux pour les moniteurs informatique.

Bien cordialement.

1 « J'aime »

Bonjour JJ

Dns ta reponse:

Tu peux rajouter que lors du passage des Delta 90 aux Delta 110, le capot de protection contre les champs magnétiques en Mumétal à l’arrière du tube a été intégré à l’intérieur du tube, ce qui a continué ensuite avec les PIL…

Et tu situes ce passage du 90 au 110 vers quelle année, 1970???

Pas clair dans le texte : « Les canons à électrons sont dorénavant disposés en ligne. Il est à noter que ce n’est plus le bleu qui est au milieu (centre bas pour Delta) »

C’est centre bas sur l’écran, mais dans le canon (tu parles du canon en début de phrase), le bleu est centre haut dans le tube Delta…

Ce sera corrigé des que possible mais c’est bien compliqué de faire une synthese de 7 anciens technos allemands et belges qui m’ont envoyé 3 tonnes de docs, et ça arrive encore….

« Les filaments sont désormais à « cathode froide » pour une image disponible en 5 secondes. » C’était déjà le cas sur les tubes Delta RTC 110° A66-410X.

Ce RTC 110° A 66 410X est sorti en quelle année?

« tubes Black line : masque en invar peint en noir » est ce que le black line, destiné à augmenter le contraste, ce n’était pas des bandes de peinture noire entre les luminophores RVB ?? Peut-être le masque était-il concerné également ?

J’ai deux sons de cloche à ce sujet. J’attends la doc officielle de Philips qui devrait arriver de Suisse d’ici 15 jours

« Toshiba avait un concept particulier en ce sens où il y avait deux focus. Un au centre et un autre vers les bords extérieurs de l’écran. Il fallait donc une gestion électronique spécifique pour ce qu’ils appelaient le focus dynamique »

Philips utilisait déjà ça en 1973 sur les TVC5 tube Delta : un câble blindé amenait la tension de focus au support de tube, et le blindage était relié au balayage horizontal (effet capacitif) pour améliorer la concentration sur les bords est et ouest de l’écran.

Ce concept Toshiba tombait souvent en panne et ca m’a bien fait vivre

« S’il devait y avoir un classement des tubes cathodiques de 1967 à l’an 2000, ces 72cm 4/3

des années 90 reflèteraient à mon sens, et de loin, l’excellence de ce que la technologie

cathodique aura pu offrir de mieux à l’oeil humain »

Un avis pas du tout impartial : le top du tube cathodique, le A66-410 Delta 110° associé à l’excellente électronique du TVC5 Philips, et les tubes cathodiques spéciaux pour les moniteurs informatique.

Mais le parle que de ce que je connais comme professionnel entre 1983 et 2004 chez Grundig et je confirme que c’est de loin la meilleure qualité d’image tant en Philips qu’en Toshiba qui une fois de plus pour ce dernier, avait le déflecteur ligne un peu léger qui se mettait en c/c partiel vers les 8 à 10 ans. je preciserai tout ca dans une semaine avec un avis des plus anciens et le mien de 1983 à 2004. je laisse de cote tout ce qui est informatique que Grundig allemagne a tres mal géré

je dois fignoler aussi l’année 1983 quand j’ai commencé avec le CUC C en fin de vie qui apportait l’alim a decoupage, le balayage ligne a transistor en 625 lignes avec modulateur a diodes pour la correction E/O en 110° qui perdurera jusqu’à la fin, l’avenement de l’ « automatic cut off control » avec le TDA 3505, sans oublier l’exploitation du sandcastle. puis 1986 avec le CUC 2000 qui adopte le bus I2C pour l’ensemble de ces IC maitre et esclaves puis l’arrivée du teletexte CEEFAx à partir du CUC 4000 en 90. y a de quoi faire!!!

Dans tous les cas, merci de me suivre.

Bien cordialement.

Toute ces innovations sont des inventions Philips Semiconductors, dont beaucoup d’autres clients ont bénéficié.

1 « J'aime »

C’est bien vrai. Philips était incontournable dans les années 80. quand on voit ce qu’ils sont devenus aujourd’hui avec des TV que je n’offrirais même pas à mon pire ennemi…

1 « J'aime »

Bonjour Tontonve,

Je n’étais pas réparateur TV, donc je ne connais que les TV Français Philips et Thomson. Chez Philips, le passage à 110° s’est fait du TVC4 > TVC5, en 1972-73 il me semble, avec l’intégration du blindage Mumétal dans le tube A66-140X (chauffage lent) à gros col 36mm. Le A66-410X à chauffage rapide est sorti peu après (73-74 ?).

Ce TVC5 a été révolutionnaire en plusieurs points : entièrement transistorisé, alim à découpage, balayage lignes à transistors, concentration dynamique, convergences électroniques, tube 110°, présélections des chaînes à varicaps et claviers à touches électriques, accord par ligne magique. Par la suite, tube à chauffage rapide + télécommande à ultra sons.

Thomson est passé plus tard au 110° : en 72-73 ils proposaient les CBB6 90° (tubes A67-120X). C’est (je crois ?) le CAB9 qui a succédé en 74-75 avec le tube Delta 110° A67-150X à chauffage lent et col mince 29mm et également intégration interne du blindage mumétal.

De ce que je me souviens : les luminophores du A67-150X étaient plus petits que ceux des A66-140 et 410X. Ca ne veut cependant pas dire que l’image était plus précise : le spot au mieux concentré englobait plusieurs triplets et c’est le tube à la meilleure focalisation qui était le plus précis.

Entre les TVC5 et CAB9, les TVC5 étaient plus précis, mais sans doute du à l’électronique vidéo plus soignée que les CAB9.

J’ai cru comprendre à ton résumé que Grundig achetait des tubes RTC ? Ils ont du employer les A66-140X, 20AX, 30AX et autres ?

Ton petit résumé en pdf est très interessant et semble assez complet…

Bien cordialement. Jean-Marc

Et personne ne parle du bien particulier tube « black planar » utilisé par le groupe Thomson et dont la particularité était d’avoir le milieu concave au lieu de convexe, c’est à dire légèrement bombé dans l’autre sens donnant l’illusion d’un écran plat ! :crazy_face:
je crois qu’il était équipé du châssis ICC5 :thinking:
Si quelqu’un a de la doc… (pas trouvé sur le net :frowning: )

un post intéressant
Recensement des grandes TV cathodique 4/3 en Europe (32 pouces et plus) - NEO-ARCADIA

1 « J'aime »

Merci beaucoup pour ces infos. ca me permet de mieux situer une periode que j’ai vécu adolescent…

Bonsoir tontonve, a qui le dit tu, les écrans plats son vraiment de la cochonnaille :grin:
Toutes marques confondues :slightly_frowning_face:

Jacques, et il y avait aussi le Black Matrix :wink:
Si tu veux de la doc icc5 je crois de sur que je le possède dans les archives de mon prédécesseur.

Bonjour Tontonve,

Tu peux en tenir compte. J’ai supprimé parce que c’était très personnel et sans doute pas d’un grand intérêt…

salut JM

Ah si, tout est toujours interressant pour situer une epoque technique par comparaison.
Merci de l’avoir fait.

Merci c’est sympa…

Je n’avais pas mentionné, c’est juste un détail :

Sur les 110° gros col Delta, RTC-Philips utilisait des bobines de déviation standard à fabrication classique et haute impédance. Vidéocolor-Thomson utilisait sur ses 110° Delta col mince des bobines à support préformé, où les fils étaient prépositionnés de façon très précise, et à basse impédance…

Cette différence a continué ensuite de ce que je me souviens sur les PIL-Vidéocolor (préformé basse impédance) et RTC 20et30AX (classique avec spires décalées pour l’auto-convergence à haute impédance).

J’ai bricolé beaucoup de téléviseurs TVC5 et successeurs Thomson ou Philips. Le TVC5 avait la meilleure image (la meilleure définition horizontale) de tous. Electroniquement, cet appareil avait déjà tout. Les seules choses qui lui manquaient pour être parfait (ça a été inventé ensuite) :

  • la THT à redressement fractionné.
  • le balayage vertical à Thyristor (voir Thomson ICC5).
  • la prise Péritel et l’identification ligne. Facile à adapter (péritel vidéo compositie, pas RVB !).

Son seul défaut : le blanc bleuté en mode N&B, complètement inutile et peu agréable pour les yeux…

Bonjour,

Content de voir que je suis pas le seul qui ai été piqué par la marque Grundig, j’ai également bien connu Bernard Lefort je participais aux formations techniques qui avaient lieu sur Nancy, je me rappelle de son humour et sa manière d’attirer notre attention avec son klaxon :grinning:, je suis toujours en contact avec André Riehl que j’apprécie énormément, ainsi que Gäetan Ingénito qui était commercial.

J’ai longtemps été mono marque en ne vendant que du Grundig, j’adorais toutes les productions des années 80 et en particulier la gamme Monolith dont il me reste encore pas mal d’appareils que je n’arrive pas à jeter, c’est pour cela que je poste ici régulièrement pour pouvoir trouver de futurs propriétaires à mes appareils. Abonné comme beaucoup à la doc technique je dispose de toute la documentation technique des années 80/90 avant de passer à Darwin.

Hier encore je faisais le tri et je suis tombé sur des documents qui annonçaient la campagne de pub avec comme thème Indiana Jones, je posterai des photos plus tard.

Ça me fait plaisir de voir ce site qui permet de perpétuer la mémoire de cette marque.

Résumé

Bonjour

Merci pour mon site. tu donneras le bonjour à André de la part d’Hervé du 08. Je l’ai eu comme itinérant un cours moment. C’etait du temps des 100hz premiere generation helas pas terrible…
tu comprendras que je suis preneur de toutes docs techniques de la période 1972 à 1980. N’ayant commencé professionnellement qu’en 1983.

Au plaisir

Herve