Nouvel émetteur G.O. P.O. O.C. (B.E.) pour débutant

C’est une variante de « Un émetteur P.O. en 3 coups de fer à souder » dont voici le lien https://forum.retrotechnique.org/t/emetteur-po-bis-en-3-coups-de-fer-a-souder/22783.
Celui-ci est nettement plus puissant et a surtout le mérite d’émettre sur toutes les gammes d’ondes à l’emplacement de l’aiguille du cadran.
Ce qu’il faut faire en plus:
Remplacer le tube changeur de fréquence par un tube de puissance de réf identique à la finale BF (Pas obligatoire mais plus facile car généralement même support)
Câbler ce tube selon crobard ci-dessous.
Il faudra repérer, sur le bloc de bobinages, les deux seuls picots qui resteront connectés (ce sont les deux extrémités du bobinage d’accord, indiquées A et B sur le croquis, de la gamme d’ondes correspondant à la position du rotacteur; attention à la position P.U.)
Pour repérer ces 2 picots, on met une pointe de l’ohmètre sur la grille modulatrice de la changeuse, ou avant le condo de liaison s,'il y en a un, et l’autre pointe de touche là où arrive, sur le bloc, la résistance de 1 Mégohm de la ligne antifading (CAV); on doit trouver une continuité et c’est le plus souvent là que ça se tient!
Je recommande de commencer par cela et de bien noter ces 2 picots.
A noter que la plaque de ce nouveau tube de puissance remplace la plaque de l’oscillatrice dans la version d’origine pour la connexion de la BF.
Portée bien au delà de la maison et peut-être même jusqu’à dans l’au-delà!



PS: Il faudra quand même surveiller que le TR d’alim ne chauffe pas trop, pour le soulager un peu, retirer le tube MF et les lampes de cadran (ainsi que l’oeil magique s’il y en a un).

2 « J'aime »

bonjour
bravo Bernard tu est toujours plein d’innovation
ta bien raison

Bonsoir,

Intéressant cet émetteur mais avec un poste à clavier avec sa touche PU pose-t-il problème ?
Ce qui me pose problème c’est la self de choc ! par quoi peut on la substituer ?

Je m’attendais à ce que cela t’intéresse vu que tu as déja fait la version d’origine.
Pour la self de choc il suffit d’utiliser le TR MF 1 après l’avoir déposé, ouvert, viré les 2 condos mica et mis les 2 enroulements en série, puis remis à sa place près du nouveau tube.
Par contre je te laisse chercher les 2 bouts de la self qui, je pense, se trouvent reliés au cadre antenne.
C’est sûr que c’est plus simple avec un bloc de bobinages traditionnel, pour les débutants, mais tu n’en es pas un.

1 « J'aime »

si tu peux identifier le bloc et trouver la doc dans le GL

Non pas nécessaire.
J’ai expliqué comment trouver les 2 picots du bloc, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait et trouvé du premier coup; celui qui est relié à la grille modulatrice et celui qui reçoit la résistance de 1 Mégohm venant de la ligne anti- fading. Regarde le schéma traditionnel d’un vieux poste.
Cette solution répond parfaitement à ceux qui veulent pouvoir faire marcher leurs vieilles radios sur toutes les gammes d’ondes avec indication de la fréquence d’émission par l’aiguille du cadran, et ce avec du rab de puissance.

1 « J'aime »

pour les vieux briscards c’est effectivement simple :innocent:
faut aussi penser a ceux qui vont ressortir un bloc d’un fond de tiroir car ta solution va intéresser du monde

1 « J'aime »

Il suffisait d’y penser!

Et ça ne demande pas de matos un peu plus spécifique pour ceux qui n’ont pas de stock.

« car ta solution va intéresser du monde »
Oui, j’espère ainsi avoir rendu service à tous les plus ou moins débutants qui n’ont pas, comme moi, la chance de posséder la petite merveille de Blaireau

Bonjour à tous,
drôlement intéressant, ça!!!

Sur mon émetteur GO bis, ici:

je remplace ma bobine GO par le bloc et le tour est joué?

« je remplace ma bobine GO par le bloc et le tour est joué? »
Bien sûr! Dans ton cas ce ne sera pas une simple modification de récepteur mais une construction complète réservée aux plus initiés.

Bonjour,

Le poste est un Reela Ouragan clavier et le schéma approchant serait celui du Imperator Arpège qui donne un bloc Oréga Phœbus CA9U dont voici les photos mais j’ai pas réussi à le trouver dans les innombrables blocs du GL.


Tu dois bien trouver la grille modulatrice du tube changeur de fréquence d’une part; point N 1; s’il y a un condo entre cette grille et le bloc il faut mettre une pointe de l’ohmètre côté condo qui va au bloc.
Pour le point N2 avec lequel tu dois trouver une continuité (sauf en position PU, comme dirait Lapalice), je sais que tu es capable de trouver la ligne anti- fading et son arrivée sur le bloc par une résistance généralement d’un Méghom, à moins que cette résistance n’arrive directement sur cette même grille et dans ce cas tu mets aussi la deuxième pointe de l’ohmètre côté résistance opposé à la grille.

PS: Je ne te demanderai pas si tu as le schéma du poste car c’est bien connu " Chez Réela…" :smiley:

le schéma du Imperator Arpège est vraiment très approchant pour ne pas dire identique :smiling_face_with_tear:

Et tu ne veux pas me le montrer!

Ce ne serait pas celui la ?

Celui-ci je l’ai trouvé aussi mais je ne pense pas qu’il soit le même car il a une touche Stop que le mien n’a pas

Je viens de regarder le schéma de l’Arpège.
Le point N1 est le picot du bloc qui va à la grille modulatrice via un condo de 220 pF. Le point N 2 pourrait être le picot d’à côté ou la masse. Oublie la ligne anti- fading, elle ne passe pas par le bobinage recherché .
Cherche le point N2 avec l’autre pointe de touche.

visiblement on n’a pas tous les schémas de la doc