Réalisation d'un récepteur HF mono-bande

J’y songe tout à coup : ça fait un bout de temps qu’on n’a pas lu Totolagalène …
T’es où, @Totolagalene ?
Michel

pas vu depuis fin avril

Je dirais plutôt « pas lu » car lui nous lit, selon son profil public il a passé sur le forum ce soir …

Peut-être que les sujets actuellement débatus ne le motivent pas à poster …

Pas plus que Bigrille notre doyen !!!

Il faut dire que les réalisations personnelles qu’affectionne notre ami @Totolagalene (récepteurs, émetteurs) sont rares…
Michel

1 « J'aime »

Dernières nouvelles du front, avant départ en vadrouille estivale :

  • le détecteur de produit (6BE6) est câblé ; l’ennui, c’est qu’il accroche, et que le circuit présente un effet microphonique assez marqué malgré les découplages nombreux (cf. schéma)
  • pour « changer d’air », j’ai commencé le câblage du VFO (2xEF800).

La prochaine réalisation sera un convertisseur pour la bande amateur des 6 m (50 MHz) équipé de nuvistors, qui attaquera le récepteur (qui lui couvre de 3 à 4.2 MHz). Le schéma du convertisseur a été publié en juillet 1962 par la revue « 73 magazine ».
Michel (F1GOC)

1 « J'aime »

Bonsoir,
Entre 2 périodes de vadrouille, je me suis remis à mon ouvrage. Tout ce qui est câblé (étages MF, détection AM, détection BLU, BFO, BF) fonctionne à peu près correctement, avec toutefois un problème.
Avant de l’aborder, quelques oscillogrammes (le schéma des étages de détection a été publié dans mon message précédent) :
1/ en position AM, CAG désactivé, pas de signal MF, signal prélevé sur le pt chaud du potar BF : une ronflette résiduelle de 20 mVcc quasi inaudible.


2/ Idem, avec injection d’un signal de 200 µV modulé à 1kHz et 70% sur le primaire du premier transfo MF. Le signal BF, superposé à la ronflette, fait un peu plus de 10 mVcc.

3/ idem, mais en position BLU, avec injection d’un signal de 200 µV non modulé sur le primaire du premier transfo MF. Le signal BF est superposé à la tension du BFO qui passe à travers le filtre situé en sortie de la 6BE6. L’amplitude du signal BF est nettement plus élevée qu’en AM (0.5V environ contre 10 mV).

4/ Le signal en sortie du BFO : 15 Vcc (mesuré ici avec une sonde 1/10)

Pour finir, le problème ; dans les mêmes conditions, si je pousse à fond le volume BF, je vois ça :


Un violent accrochage BF à environ 300 Hz.

Je me demande si le signal BF issu du détecteur de produit ne sature pas l’ampli BF … Et, question subsidiaire, pourquoi il y a une telle différence entre le signal BF issu du détecteur AM et celui issu du détecteur de produit.
Vos idées sont les bienvenues !
Michel (F1GOC)

ton detecteur de produit a peut etre plus de gain qu’une simple detection par diode ?

Oups ! Il est vrai que le détecteur de produit est un mélangeur et qu’il a un gain de conversion …
J’ai une question : sur le 3ème oscillogramme, à combien estimerais-tu la tension du signal BF superposé au signal du BFO ? Moi, je dis 1 carreau, donc 0,5V ; est-ce correct ? J’ai la flemme d’écrore les équations …

cela semble a peu pres cela , je dirais un peu plus 0.8 ? mais c’est du pif
il faudrait faire un simple passe bas R C a l’entré de l’oscillo pour virer les residus HF et ne garder que la BF : qq metres de coax 50 omega avec une 1Mo au bout

Bonjour
Michel tu satures et l’ampli bf , et le détecteur de produit
Réduis de façon très importante le niveau d’injection

Salut Georges, tu veux dire réduire le niveau du BFO ? J’ai 15 Vcc en l’état.
Michel

Non pas , réduis le niveau de la MF

Je me rends compte que je n’ai pas câblé la capa notée Cx dans le schéma, qui constitue un diviseur avec la 10pF qui injecte le signal MF. J’essaie ça asap.
merci Georges.

Rectification : cette tension de ronflette inaudible dans le HP bien que mesurée à 20 mVcc en entrée de l’ampli BF m’interpellait … Et bien elle est due à une boucle de masse entre le scope et le récepteur, et disparait totalement si on isole le récepteur de la terre. Ces boucles sont une vraie calamité !