Restauration magnéto à bandes Philips N4414

Bonjour
j’ai récupéré chez un ami un N414 Philips qui est en bon état sauf au niveau des courroies. Un espèce de truc gluant autour des poulies est à la place des courroies. Je vais commander mes courroies. Je me demande juste je peux nettoyer les poulies et surtout, est-ce que je dois remettre un produit quand je les mets en place ? Mille merci pour votre site et votre réponse. Laurent

Bonjour et bienvenue sur ce forum de dingues de technique ancienne.

Ah, ces courroies qui fondent, particulièrement chez Philips, quelle catastrophe !
Il faudrait rédiger un petit topo sur la meilleure façon de les nettoyer.
L’alcool ou l’essence fonctionnent bien, mais des collègues auront surement plus d’expérience que moi.

En tous cas, une fois dégraissées, je rien mettre sur les poulies !

Merci pour ce retour ultra rapide. C’est bien le magnéto que j’ai devant moi et que j’ai démonté :slight_smile:
Donc rien à ajouter quand je les aurai reçues et posées.
Bonne journée
Laurent

Je trouve des prétextes pour me distraire d’une intervention super chi…te sur le serveur de Radiofil.
:wink:

Les courroies fondues, tout le monde s’y est frotté.
Voilà un de mes magnétos, le 4408 :
image

J’en parlais ici :

Et tiens, on parlait de ton modèle ici :

Ces courroies vieillissent très mal car elles sont de base fabriquer avec de la pétrochimie, ce qui du fait elle ce liquéfie dans le temps et c’est une belle me…e a nettoyé, les magnétophones japonais des années 1950/60 principalement sont intacts… même les capuchons qui maintiennent les bobines n’ont aucunes crevasses
.

Meme problème sur les minicassettes!
a l’époque on utilisait du trichlo mais il est interdit a la vente!
je me suis rabattu sur du dégraissant métaux qui est assez efficace:

imgp6056


Dans tous les cas une vrai galère à enlever!

Bonsoir
l’acétone aussi en faisant attention de ne pas toucher d’autres « matière plastique »

Bonjour,
a tester sur les courroies, l’essence F. J’ai eu un problème qui y ressemble mais avec…des amortisseurs de vibrations de ski Salomon, qui dégoulinent et finissent sur les housses et les vêtements, et cela a très bien fonctionné. En revanche, j’éviterais l’acétone, trop risqué selon moi.

J’ai le même, acheté neuf il y a bien longtemps. J’ai eu le même problème de courroies fondues qui sont aller couler sur les commutateurs de défilement. Il a fallu que je démonte la partie mobile des commutateurs en question pour nettoyer les contacts. Mais j’ai oublié avec quoi, peut être bien de l’essence C ou F, sans doute la plus grasse des 2 en tout cas…

J’en ai nettoyé plusieurs, toujours avec du sopalin (ou équivalent) et de l’alcool à bruler. Jamais d’acétone qui attaque vernis, peintures, plastiques.